Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une belle trompe, c'est quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur


Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Une belle trompe, c'est quoi?   Mer 08 Avr 2009, 11:48

Vous l'entendez sonner et vous vous dites: "... C'est une sacrée belle trompe!!"

Qu'est ce qui fait, pour vous, que c'est une "belle trompe"?

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
GRAINE18
Modérateur
Modérateur


Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Une belle trompe , c'est quoi?   Mer 08 Avr 2009, 23:13

Pour moi une belle trompe c'est une trompe :
- bien pleine , qui rend ce que certain appelle ce ton " de bois", qui n'agresse pas l'oreille
- moelleuse
- qui malgré le bon gout et la personnalité du sonneur respecte la musique
- c'est le contraire d'une trompe stéréotypée qui même si elle est bien sonnée ne se fond pas dans la masse
- c'est une trompe qui n'est pas anonyme , c'est celle qui permet de reconnaitre son utilisateur .

Je citerai pour exemple celles de Xavier LEGENDRE ( qui ressemblait cependant à celle de Guy BROUSSEAU) , dans la même génération on reconnaissait aisément celles de Philippe MERCIER, de Bernard MORILLON , de Pierre BERTHIER , bien sur ce ne sont pas les seules et ça ne signifie pas que dans la "génération montante" il n'y a pas de belle trompe, mais pour ma part j'ai du mal à les distinguer , mais peut-être que mon ouie.......? à moins que comme je l'ai lu récement dans la revue FITF de fin d'année les sonneurs du haut de l'échelle atteigne un tel degré de perfectionque plus rien ou presque ne peut les distinguer....!
Revenir en haut Aller en bas
joker



Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 383
Age : 29
Localisation : le mans
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Jeu 09 Avr 2009, 10:14

LE VIEUX a écrit:
à moins que comme je l'ai lu récement dans la revue FITF de fin d'année les sonneurs du haut de l'échelle atteigne un tel degré de perfectionque plus rien ou presque ne peut les distinguer....!

il y en a qui ont pondu ça??? fou , j'aurai dû plus lire le journal de la fitf, je me fenderais la poire plus souvent... n'importe quoi, c'est vrai que dans les trompes d'aujourd'hui tout se ressemble un peu et c'est dommage mais quelques trompes sortent quand même du lot, Guillaume Vollet par exemple,... ça n'est pas dû au "niveau de perfection" atteint (qui a dit ça, ça va les chevilles???) mais je n'ai d'ailleurs pas d'explication, certains accusent les stages de faire des trompes formatées, ... pas d'explication mais je rejoins le point de vue du "vieux" la preuve que jeunes et vieux peuvent être d'accord sur des sujets générationnels...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 02 Mai 2009, 09:34

Pour ma part, une belle trompe, c'est celle qui vit ce qu'elle veut raconter.
C'est une trompe à la personnalité marquée.
Revenir en haut Aller en bas
arca



Masculin
Nombre de messages : 1291
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 02 Mai 2009, 11:40

Une belle trompe, c'est comme une belle voix, un bon coup d'archet etc...
C'est quelque chose qui te fait dresser l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
damien17-86



Masculin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 195
Age : 33
Localisation : Charente-Maritime Poitou
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 02 Mai 2009, 17:05

Une belle trompe c'est un ensemble. je suis d'accord pour dire qu'elle doit vivre ce qu'elle raconte ,ceci d'autant d'autant flagrant en radouci où l'expression prime presque sur la technique.
Revenir en haut Aller en bas
pico3786



Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 84
Age : 73
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Lun 04 Mai 2009, 00:07

Une belle trompe, c'est un tout. le respect de la partition de la fanfare sonnée, le ton de vènerie, le tayaut, bref c'est l'ensemble de toutes ces choses et un petit plus qui fait que chaque sonneur est différent.

On pense toujours au chant, mais il y a de très belles et bonnes trompes en seconde et plus difficile en basse. Quand au radoux, il faut une grande maîtrise car le sonneur est souvent seul ou avec une seconde.

Celle ou celui qui assure dans plusieurs pupîtres est pour moi une excellente trompe. Et elles ou ils ne sont pas nombreux. heureux
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique


Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 813
Age : 46
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Mer 23 Avr 2014, 19:42

Une trompe sans bosse...? ou... Avec...?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin
Bélier Rat
Nombre de messages : 110
Age : 44
Localisation : Indre
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 26 Avr 2014, 14:49

bravo1 
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur


Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Mar 29 Avr 2014, 14:10

Moi je préfère avec ! mais bon... Chameau, va!

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
dom



Verseau Rat
Nombre de messages : 259
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Ven 02 Mai 2014, 18:54

Allez! "Une belle trompe", outre le fait connu que c'est souvent celle des Champions mais aussi de certains Piqueux en action de chasse, "une belle trompe" c'est aussi pour moi ce qui suit.












Revenir en haut Aller en bas
dom



Verseau Rat
Nombre de messages : 259
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Ven 02 Mai 2014, 19:05

suite "belle trompe".







Evidemment, il y en a beaucoup d'autres encore:





etc.................
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1697
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 09:46

merci pour ces très belles photos Dom...

c'est vrai qu'une belle trompe, c'est l'instrument, la beauté de celui-ci, mais aussi le son...de l'instrument, vous êtes d'accord que pas une seule trompe ne sonne de la même façon......,?
et puis c'est le sonneur qui fait la différence ...après...
Une belle trompe c'est aussi, les bien allers en foret, les quêtés et requêtés, que l'on n'entend plus beaucoup lors des laisser-courre....là toute la différence se faisait ....suis je si âgée??? mais où sont les Pierre Berthier??? les Guy Brousseau???
C'est aussi les concours, qui permettaient , autrefois, d'occuper la morte saison....je crois que se sont deux mondes différents maintenant! puisque bien des sonneurs ne sont pas veneurs...(je ne fréquente plus les concours et je ne puis dire si les concurrents sont formatés ou non..!)
Mais j'ai rencontré des sonneurs musiciens qui n'ont jamais suivi de chasse, et qui ne sont pas chasseur du tout, comment garder la pérennité de cet instrument si on le détourne de sa fonction originelle????
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur


Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 10:23

"...puisque bien des sonneurs ne sont pas veneurs*...
Mais j'ai rencontré des sonneurs musiciens qui n'ont jamais suivi de chasse, et qui ne sont pas chasseur du tout, comment garder la pérennité de cet instrument si on le détourne de sa fonction originelle
? ".

*et même certains proclament ouvertement détester la vénerie !

Au risque de passer pour un pisse-froid, je suis bien d'accord avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
dom



Verseau Rat
Nombre de messages : 259
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 10:59

Plume, vous avez entièrement raison en affirmant qu'une belle trompe , c'est celle qui "envoûte" les veneurs lors d'un laisser courre, celle qui encourage les chiens, celle qui anime les forêts françaises depuis des siècles........ c'est ce que j'ai précisé rapidement au tout début de mon message précédent. Je n'ai pas oublié non plus la trompe de Pierre Berthier en 1971 lors des chasses en forêt de Chantilly, Halatte, Ermenonville.

Mais il ne faut pas omettre non plus le fait que dès que l'on sonne de la trompe , même en pleine action de chasse, on fait de la musique, et que cette musique peut sans aucun problème s'écrire et ainsi se transmettre. Croire que seuls les veneurs peuvent sonner correctement de la trompe me semblerait très réducteur pour cet instrument à la fois si simple et si complexe.

Actuellement, la trompe bénéficie de progrès à tous niveaux: instrumental, musical, pédagogique.... bref, enfin, elle sort du milieu exclusif de la chasse où elle "végétait" depuis trop longtemps.
Pour préciser ma dernière remarque, nous devons constater que la trompe de chasse a connu des "temps forts" et des "creux": première moitié du 18ème importante avec les créations de Dampierre et quelques autres , puis temps mort! Il faut attendre 1850 et jusqu'en 1900 pour voir "arriver" une multitude de Professeurs, compositeurs, styles musicaux, parutions diverses. Puis creux ou plutôt stagnation jusqu'en 1965 malgré la création de la FTF puis FITF. Depuis  cette dernière date, que de progrès, aussi bien lors des chasses, des stages, que lors des concours ou des concerts. Enfin aujourd'hui, des groupes de musiciens dignes de ce nom (une dizaine) utilisent la trompe dans tous ses registres, dans tous ses styles, vénerie, fantaisies, avec orchestre de chambre, orgue, piano et même cornemuse. La trompe est réellement un instrument de musique et non seulement un outil pour correspondre lors des chasses.
Enfin, les travaux d'érudits (Marolles, Detourbet, Poncet...) sont étudiés ou du moins ressortent de l'oubli où la routine les avait plongés; car attention, la tradition peut très vite devenir routine, c'est la raison pour laquelle l'apport des musiciens même non veneurs est primordial.

Revenons à la série de photos de "belles" trompes. Cet instrument a été représenté par de nombreux peintres à toutes les époques car il est  BEAU! Rien d'étonnant alors que les facteurs aient fait preuve d'imagination pour le rendre "précieux": guirlandes décorées, métaux aux couleurs variées, argenture et même argent massif, laiton , maillechort, bronze... Dans d'autres messages, j'avais évoqué les formes incroyables de certaines trompes , les nombreux types d'enroulement.... Il est donc logique que des passionnés, souvent sonneurs mais pas toujours loin de là, collectionnent ces trompes comme des objets d'art.

En conclusion, je ne vois pas de différence entre un sonneur veneur et un sonneur musicien de groupe; pourquoi les opposer? Oppose-t-on un guitariste classique et un guitariste de rock? Oppose-t-on un pianiste de bastringue et un concertiste, un violoniste de jazz, un violoniste traditionnel, un virtuose international? La musique a pour but de rapprocher les gens, pas de les différencier. Personnellement, si je suis autant ému en entendant de magnifiques bien allés en forêt qu'en écoutant une belle Messe dans une cathédrale.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur


Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 11:07

La différence est qu'un violonniste traditionnel ne dira jamais, avec mépris, que le jazz est une musique de nègres... ou encore un pianiste de bastringue la musique classique un moyen d'expression réactionnaire. Les veneurs savent ce qu'ils doivent aux sonneurs de trompe, l'inverse n'est malheureusement pas toujours vrai...
Revenir en haut Aller en bas
dom



Verseau Rat
Nombre de messages : 259
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 11:38

Je m'attendais à des réponses passionnées , et la vôtre Robert montre un avis tranché relativement aux sonneurs non veneurs que vous ne portez pas dans votre coeur. Pourtant , combien de fois, étant sonneur non veneur, ai-je été sollicité avec mes camarades musiciens, pour sonner les Messes de Saint Hubert de nombreux équipages de région parisienne ou de Bretagne! Nous y étions demandés, et personnellement, j'y étais à l'aise.
Avant d'être introduite à la chasse, la trompe ou plutôt le cor existait déjà et était utilisé entre autre par Lully. Si Dampierre a crée bon nombre de fanfares de chasse encore en usage, n'oublions pas que c'est parce qu'il était un très bon musicien, joueur de viole. A cette époque, Morin, Mouret, Corrette , musiciens des Princes créent des pièces dans le style de chasse. Ce n'est donc pas la chasse qui crée la musique mais bien des musiciens. La chasse reste la source d'inspiration ce qui est déjà beaucoup.
Au 19ème siècle, les compositeurs sont très nombreux; on leur doit les premières messes de St Hubert: Tyndare, Estival, Rochard. A ce sujet, la fanfare de St Hubert retrouvée sur une feuille de 1705 à Versailles, est bien l'œuvre de Philidor qui n'était pas veneur mais bien musicien. La chasse va inspirer beaucoup d'œuvres de fantaisie de 1850 à 1930, fantaisies que les groupes actuels redécouvrent pour le plus grand bonheur des sonneurs quels qu'ils soient; le milieu de la trompe de chasse et de la vénerie avait il est certain, occulté toute cette partie de son histoire musicale.
Aujourd'hui, la Fédération internationale des trompes de France fait un immense travail pour la reconnaissance de la trompe en tant que patrimoine national; retrouver toutes les "dimensions" de cet instrument est donc une nécessité, et ne supporte pas les "querelles de clocher".
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur


Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 11:47

Bien sûr, Mon Cher Dom, vous n'êtes absolument pas concerné par ce que j'ai écrit; vous êtes bien au dessus du lot...
Ne voulant en aucun remettre de l'huile sur le feu, je me permets toutefois de vous dire avoir rencontré des sonneurs qui, non seulement affichaient une royale indifférence à l'égard de la vénerie (ce qui peut encore à la limite être admissible) mais une véritable haine à son égard (inutile d'insister je ne donnerai aucun détail sur le sujet, ou plutôt les sujets concernés...).
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1697
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 15:06

oui les partitions de musique ont été écrite par le marquis de Dampierre, mais pour certaines ce ne sont que la mise en forme et en écriture par un musicien de ce qui se sonnait...parce que le roi voulait tout codifier, et avait demandé a Dampierre de codifier!
Il a toujours fallu communiquer à la chasse, et la corne, le cor, la trompe ont rempli cette office., sans eux comment savoir où sont les chiens, se qui se passe en foret????
Les musiciens sont arrivés après et ont crée de fort belles musiques.
Je ne retrouve plus le ton vénerie ni cette passion que j'ai rencontré chez de grands veneurs....
Il y a des musiciens qui interprètent des partitions...est ce mieux ?????je ne sais pas....
oui la FITF fait un superbe travail, mais il ne faudrait pas y perdre son âme, la trompe est un instrument superbe, difficile!
pouvez vous me citer parmi les très bons sonneurs quels sont ceux qui sont veneurs, j'entends boutons d'équipage, pas sonneur pour la messe de St Hubert?????
ou sont les Couaspel, les Berthier, les Brousseau???????
je ne veux pas crée une querelle de clocher et suis ravie de cet échange ....
Revenir en haut Aller en bas
dom



Verseau Rat
Nombre de messages : 259
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 03 Mai 2014, 16:42

"Plume", vous avez raison en affirmant qu'à la chasse, nous avons entendu et nous entendrons encore des trompes superbes, très personnelles, pleines de gaieté, de sensibilité, de force, des trompes qui nous donnent des frissons... des trompes qui lors des chasses sont bien dans leur élément; le style vénerie est exceptionnel, le son des trompes est si particulier, tous les musiciens le reconnaissent volontiers. Mais, et c'est le musicien de groupe qui parle, ces trompes aussi belles soient-elles ne sonnent qu'une musique simple avec seconde stéréotypée et basse trop souvent réalisée à l'instinct; ceci n'empêche pas cette musique d'être envoûtante, surprenante, au caractère unique.

Mais la musique réalisée avec des trompes peut être encore plus "riche" grâce à des compositeurs de talent; j'ai déjà cité Morin, Mouret, Corrette pour le 18ème, mais aussi Rochard, Tyndare, Tellier pour le 19ème, puis Viney, Chalmel, H.Heinrich, C.Comte, S.OUdot pour le 20ème siècle et combien d'autres jeunes compositeurs actuels . Ces compositions inspirées par les chasses, par la religion, par l'esprit festif .... sont indispensables pour sortir la trompe de chasse dite de vénerie de sa routine habituelle; faut-il rappeler qu'il n'y a que 71 fanfares utilisables lors des chasses (circonstances , tons pour chiens, animaux...), et que ces fanfares durent moins de trente secondes.
Cette évolution de la musique de vénerie vers des compositions plus complexes s'est faite dès la première moitié du 18ème siècle; il n'y a rien de surprenant donc au fait qu'elle se poursuive, démontrant ainsi la création des sonneurs actuels et la vitalité de la trompe au 21ème siècle.

Vous soulevez une question intéressante en précisant que vous ne retrouvez pas surtout lors des concours, les "belles trompes" des Berthier, Brousseau, Lamotte, Coispel, Morillon, Villeneuve, ... Des juges de la FITF admettent que les sonneurs actuels au plus haut niveau sonnent tous de la même manière et privilégient la technique à l'esprit. Il n'y a rien de surprenant à cette évolution qui est le fruit des stages, d'une formation identique, de la suppression des styles régionaux (due en partie à l'invention du magnéto des années 1960). Mais toutefois, il faut écouter ces anciens enregistrements ou même les vinyles des années 60 ou 70 pour se rendre compte qu'on ne sonne plus du tout de nos jours avec la même technique; le style vénerie lui-même a fortement évolué.

Il serait fort intéressant d'avoir à ce sujet l'avis de Fabien ou de Philippe, avis à la fois de sonneur de haut niveau et de juge.


Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1697
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Dim 04 Mai 2014, 10:37

Pardonnez moi Tacot,  j'ai repris votre réponse sur le post : la trompe instrument pauvre????? parce que j'aime bien l'explication.....
 je suis tout à fait d'accrod musique et trompe ne sont pas incompatibles......mais une bonne trompe, aujourd'hui?????
Un veneur musicien...???? avec ce grain de folie entendu en foret chez certain!

Tacot, 4 septembre 2009......La trompe, un instrument pauvre???

"Au départ, je suis corniste de formation, tout comme Christian Conte. Je suis arrivé à la Trompe par hasard, au détour d'un concours hippique où se produisait un groupe de sonneurs tout à fait moyen, pour ne pas dire médiocre. La sonorité et le timbre de leurs instruments m'ont absolument bouleversé.
Ce fut le début d'une véritable relation passionnelle. Interpellé par le "cousinage" existant entre ces deux instruments, j'ai effectué quelques recherches. Le cor et la trompe sont issus du même instrument. Ils ont, au départ, le même répertoire. C'est à partir de la découverte de Haempel, corniste allemand de l'opéra de Paris qui découvrit qu'en bouchant plus ou moins le pavillon avec la main on pouvait hausser la tonalité d'un demi ton, que nos deux instruments se sont petit à petit différenciés. La Trompe, quittant les orchestres de musiques sacrées et profanes, sous l'impulsion du Marquis de Dampierre, pour agrémenter les chasses et menus plaisirs du Roi de France, est restée figée dans sa forme originale, alors que la trompe d'orchestre, plus communément appellée "cor", s'est vue adjoindre des tons amovibles puis des pistons. Les possibilités harmoniques du cor ayant beaucoup progressé, les compositeurs (Mozart par exemple nous a donné quelques concertos pour cor et orchestre dont certains sont parfaitement jouables à la Trompe) ont alors donné libre cours à leur génie créatif, tandis que la Trompe, cantonnée à la Venerie, exercait ses talents dans un rôle le plus souvent dévolu à la communication entre les chasseurs et pour, en fin de chasse, interpréter quelques pièces divertissantes. On peut raisonnablement supposer que les "sonneurs" de l'époque étaient des musiciens professionnels. C'est petit à petit que les veneurs se sont mis à la Trompe et l'ont adoptée en remplacement des huchets, olifans et autres piboles.
Un petit regard vers les adeptes du "cor naturel" que l'on rencontre un peu partout dans le monde, et l'écoute de quelques un de leurs enregitrements, convaicra sans nul doute le "musicien" le plus sceptique que, s'il est peu visité par les Sonneurs, le répertoire de la Trompe, dans sa forme originelle, est incroyablement vaste...
L'Institut Hubert Heinrich de Musique de Chasse dans sa derniére publication, "Trois siècles de Musique avec la Trompe de Chasse", nous donne aussi un petit aperçu de ce que les Sonneurs actuels sont capables de produire.
Pour ce faire, un minimum de connaissances de la musique et du solfège est indispensable et ce n'est, malheureusement pas, monnaie courante dans le petit monde des Sonneurs de Trompe.
En réalité, la relative pauvreté de notre instrument n'est-elle pas simplement liée au fait que, nous sonneurs, ne tentons pas de quitter les sentiers battus de l'aspect purement "Chasse", plutôt que de tenter l'aventure d'une redécouverte des répertoires et possibilités de notre Trompe?"
Revenir en haut Aller en bas
Tacot
Conseiller technique
Conseiller technique


Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 588
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 10 Mai 2014, 22:56

Puisque Plume et Dom sollicitent mon avis...

Tout d'abord qu'est-ce qu'un "juge"?

Pour ce qui me concerne, c'est quelqu'un qui tente de classer par ordre les sensations et les émotions qu'il a ressenties à l'écoute des fanfares ou pièces de musique que des artistes ont interprétées à un endroit donné, à un moment donné et dans des conditions à peu près similaires (un concours par ex.), et ce en tentant de garder la plus grande objectivité possible et  en appréciant à sa juste valeur la qualité "technique" de l'exécution.

En gros, on peut considérer qu'un jugement est le fruit de la conjugaison de 25% d'objectivité et de 75% de subjectivité. On aime ou on n'aime pas!

Je pense qu'on pourrait remplacer avantageusement le terme "juger" par "apprécier" ou " classer par ordre de préférence".

Sonneur de "haut niveau"?

Si on s'en réfère à ma taille, 1,73 mètre, le niveau n'est pas bien élevé...

Je n'aime pas ces classifications de "grands" ou "petits" sonneurs.
Il existe des sonneurs, point!

Tous n'ont pas les mêmes aptitudes et forcément ne réalisent pas les mêmes "performances".
Il faut mesurer la "valeur" d'un sonneur à l'aune de de son engagement et de son courage dans la pratique de son instrument, à ses qualités humaines plutôt qu'à ses qualités artistiques.

Un sonneur "talentueux" ne fait sans doute pas plus d'effort qu'un "tâcheron", et peut-être même bien moins!

Lequel a donc le plus de mérite?

Pour ce qui concerne "les belles Trompes", elles le sont d'autant plus qu'elles éveillent en nous (ou évoquent en nous) des émotions et des sentiments forts.
Ces émotions et ces sentiments sont le reflet de notre culture trompistique, cynégétique et, ou musicale.

Entendre à la chasse des sonneurs de la trempe des Frères Caucat, Nicolas Bon, Laurent Besnault et tant d'autres ne peut laisser l'auditeur indifférent.
Les entendre dans les concours ou à l'occasion de concerts est tout aussi prenant et pourtant bien différent.

A la chasse, les chasseurs et les suiveurs vivent intensément des moments d'émotion, de joie, de tristesse, de colère, de rage, de bonheur, de satisfaction, de déception... Ils sont "acteurs" d'un drame formidable et les sonneries des veneurs et des hommes d'équipage viennent renforcer ces sentiments, ces impressions.

Assister à un concours ou à un concert ne procède pas du tout des mêmes efforts.
L'auditeur y est statique. Il assiste il n'agit pas! En somme, il a allumé sa télévision...
Forcément, les émotions générées par les sonneurs ne sont pas ressenties de la même manière.

Dire que les champions actuels sont de moins belles trompes que les anciens, est un pas que je ne franchirai pas.
Incontestablement, le niveau moyen général de la Trompe a terriblement évolué.
Tous les sonneurs des catégories supérieures, ou presque, maîtrisent à la perfection tous les artifices de l'instrument et s'ils donnent l'impression de tous sonner de la même manière, c'est que les différences de technique qui existaient il y a trente ou quarante ans se sont gommées par la grâce(?) des stages et des enregistrements à la portée de tous.
Il est donc de plus en plus malaisé de différencier les sonneurs, au même titre que dans le cyclisme ou en formule un, les écarts entre les concurrents sont de plus en plus tenus...
Doit-on pour la cause considérer que Hinault, Merckx, Anquetil et autre Coppi étaient bien meilleurs que les champions cyclistes actuels?
Je ne crois pas.

Il ne faut comparer que des choses comparables et vouloir opposer des individus pratiquant la même discipline à des époques différentes relève de la gageure!

Pour conclure mon propos, je me risque à prétendre que bien des champions d'il y a trente ou quarante ans auraient bien du mal à rivaliser avec la plupart des sonneurs classés en première catégorie de la F.I.T.F. de ces cinq dernières années si en concours, ils sonnaient leurs fanfares dans la forme et le style à l'honneur à leur époque.
Ce qui ne veut absolument pas dire qu'ils ne seraient pas capables de s'adapter aux goûts du jour et de remporter des titres, bien au contraire!

Ceci dit, il est regrettable que les "accents régionaux" aient disparu du petit monde ses sonneurs et qu'il soit à ce point malaisé actuellement de différencier le sonneur Normand du Poitevin, celui d'Ile de France du Solognot ou encore le Belge de l'Alsacien.

Que rien ne nous trouble. Carpe diem et prenons tout simplement du plaisir à écouter ce que le gratin de notre instrument nous propose.

Merci à vous, mes amis Bizieux, Charpentier, Caucat x2, Dromer, Bon, Besnault, Volet, Velot et tant d'autres, qui avez pris la relève des Dornez, Dasnoy, Lamotte, Legendre, Morillon, Mercier, Berthier, Malhet, Heinrich, Donders, De Larochefoucault...de continuer à nous enchanter de vos plus belles fanfares.

Tacot.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur


Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 10 Mai 2014, 23:40

bravo1 Même moi je pense avoir compris et ressenti ce que vous avez voulu dire et exprimer... Même si j'ignorais qu'il existât des sonorités caractéristiques régionales en matière de pratique de la trompe de chasse. :caché1: 
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique


Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 813
Age : 46
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Lun 12 Mai 2014, 13:14

Dom' et Tacot bravo et merci.

Je l'avais déjà écrit mais je n'ai jamais rencontré de sonneurs anti-vénerie. Par contre certains n'aimaient pas de prétendus veneurs ou des boutons ou suiveurs aux comportements regrettables.
La différence est là.

... mais on sort du sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1697
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   Sam 17 Mai 2014, 09:20

Citation :
Pour conclure mon propos, je me risque à prétendre que bien des champions d'il y a trente ou quarante ans auraient bien du mal à rivaliser avec la plupart des sonneurs classés en première catégorie de la F.I.T.F. de ces cinq dernières années si en concours, ils sonnaient leurs fanfares dans la forme et le style à l'honneur à leur époque.
Ce qui ne veut absolument pas dire qu'ils ne seraient pas capables de s'adapter aux goûts du jour et de remporter des titres, bien au contraire!

Merci cher Tacot,  pour cette remarque que je me suis souvent "faite".... les anciens et les actuels......

Un moment "petit bonheur".......

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une belle trompe, c'est quoi?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une belle trompe, c'est quoi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une belle trompe, c'est quoi?
» belle chatte dégriffée dehors
» une belle femelle pour mon Pennant
» Dormir à la belle étoile...
» Van Bedford...et belle peinture...,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: