Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'équipage des gendarmes de Lunéville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: L'équipage des gendarmes de Lunéville   Mer 26 Mar 2014, 12:11

L’EQUIPAGE DES GENDARMES DE LUNEVILLE
Cela fait plus de 40 ans que je cherchais une représentation du célèbre équipage de « porcelaines »* des gendarmes de Lunéville, dont parle le Marquis de Foudras dans ses livres ;

pour ce faire je me suis même déplacé pour visiter le château de Lunéville en espérant trouver quelques souvenirs évanescents de cet équipage mais je n’ai rien trouvé de probant…
Hier je viens de trouver sur la base Joconde (Musées nationaux) 3 trois toiles du XVIII° siècle, peintes par un anonyme, et qui pourraient bien représenter ce fameux diptyque chiens-veneurs.

* Briquets francs-comtois, race de porcelaine (attribuée par le marquis de Foudras) dite de Lunéville par référence à la célèbre meute des gendarmes de Lunéville.


L'attaque


Le défaut


La curée

Le chien, dit de porcelaine :

L'histoire du porcelaine, chien de petite vénerie typiquement français, remonte au XVIIIème siècle. En 1779, le marquis de Foudras, officier de gendarmerie à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), décide de s'associer avec quelques-uns de ses collègues pour former divers équipages. Il s'agit de chasser avec efficacité les gibiers qui fourmillent dans ces régions de l'Est de la France : lièvre, sanglier, chevreuil, cerf, loup... M. de Foudras est chargé du sanglier et fournit sa propre meute. M. de Choiseul fait venir de Suisse soixante chiens blanc et orange, spécialistes du lièvre : les futurs porcelaines.
Pour inaugurer la nouvelle association d'équipages, un déjeuner fastueux est offert par le maréchal de Castries, qui dirige alors la gendarmerie de Lunéville. A la fin du repas, l'après-midi est déjà bien avancé, et il reste à peine le temps de forcer un lièvre. On décide donc de faire appel aux chiens suisses de Choiseul.
Mais le marquis de Foudras se montre sceptique. Il racontera plus tard : « Chacun de nous trouvait ces petites bêtes ravissantes, mais les hommes du métier avaient des doutes sur leurs mérites sérieux, et on se demandait avec inquiétude comment ces oreilles de velours pourraient affronter les ronces des taillis, et comment ces pattes, transparentes à force d'être fines, se tireraient d'affaire dans la boue où elles entreraient comme des dagues, et dans les pierres où elles se briseraient comme du verre. »
Le résultat fut si stupéfiant qu'il cloua le bec aux mauvaises langues. Aussitôt sur le terrain - un bois si dense en fourrés que les piqueurs ne pouvaient même pas y pénétrer -, les chiens suisses chassèrent pendant une heure et demie sans défaut et prirent un lièvre.
L'affaire remonta jusqu'aux oreilles du roi, et Louis XVI fit même venir un couple à Versailles pour améliorer ses propres meutes !
Ces champions de vénerie découverts par M. de Choiseul étaient issus, trois siècles auparavant, du croisement d'un chien blanc de saint-hubert, Souillard, avec une chienne braque d'Italie, Baude, qui appartenait à la duchesse de Bourbon.
Avant de prendre l'appellation de porcelaine, les chiens de Choiseul furent dénommés chiens de Franche- Comté ou chiens de Lunéville. Lorsque le corps de gendarmerie du maréchal de Castries fut dissous en 1784, les porcelaines avaient gagné d'autres départements.


La forêt d’Einville :

La forêt d'Einville dépendait au XVIIIe siècle de la capitainerie de Lunéville. La gendarmerie rouge de Lunéville avait droit de chasse sur ce territoire. C’est sans doute sur ce massif qu'eurent lieu les chasses décrites par le marquis de Foudras dans sa nouvelle "La gendarmerie de Lunéville " ( Les Gentilshommes chasseurs ) dans les années 1783.




Le château d’Einville* :

Depuis des siècles, les Ducs de Lorraine se plaisaient à EINVILLE. Ils y avaient fait élever un petit rendez-vous de chasse puis édifier au XIII° siècle un château-fort. Sous Henri II le castel se transforme... Hélas, la guerre de Trente Ans ruine Einville et son château est brûlé... En 1701 les architectes du Duc Léopold entament sa reconstruction... Les travaux seront repris de 1730 à 1732... Stanislas entreprendra à son tour de nouveaux aménagements: jardins et galerie ornée de vues des résidences royales... Dès la mort du souverain -et l'annexion définitive de la Lorraine au royaume de France-, le château passe de mains en mains... et finit par être démoli en 1824...

*Rendez-vous de chasse des Ducs de Lorraine, situé au milieu d’immenses forêts ; plus tard de rendez-vous de chasse devint un bastion fortifiée, puis une ville bâtie autour de son château.



Le château d'Einville
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1700
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'équipage des gendarmes de Lunéville   Mer 26 Mar 2014, 15:04

Interessant l'histoire du Porcelaine...
Jean Varenne n'avait il pas des Porcelaines à Rivecourt????
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: L'équipage des gendarmes de Lunéville   Mer 26 Mar 2014, 17:47

Plume a écrit:
Interessant l'histoire du Porcelaine...
Jean Varenne n'avait il pas des Porcelaines à Rivecourt????

Je l'ai bien connu : il avait des chiens blancs et orange d'origine "porcelaine" (Béraud de Voguë - Le Bouquin berrichon - également)


Equipage Varenne


Equipage Voguë

(Collection personnelle de l'auteur - Reproduction interdite)
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: L'équipage des gendarmes de Lunéville   Mer 26 Mar 2014, 23:54


Présentation de chiens "porcelaine"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'équipage des gendarmes de Lunéville   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'équipage des gendarmes de Lunéville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'équipage des gendarmes de Lunéville
» Perdu Cassis, chat siamois de 17 ans, secteur Lunéville
» HS arno : Muller frères à Lunéville
» Cassis - chat siamois perdu à Lunéville en juillet dernier
» [annulé] Week-end Amazones à Lunéville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LES ARTS :: Musées, Châteaux & autres lieux célèbres-
Sauter vers: