Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Article de Xavier legendre championnat 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Article de Xavier legendre championnat 2012   Dim 03 Fév 2013, 11:25

Un Ami m'a envoyé hier un article de Xavier legendre consacré au dernier championnat solo de trompe ,article paru dans la revue Vénerie. Xavier Legendre y regrette le manque de sentiment dans l'interprétation au profit exclusif de la technique instrumentale; il critique clairement l'exécution trop rapide, saccadée, avec finales trop longues, vibrato excessif... il constate avec amertume que tous ces brillants sonneurs au plus haut niveau sont devenus des "bêtes à concours", mais que leur trompe "ne chante plus"!
Evidemment, Xavier Legendre y a mis "la forme", mais ma traduction ci-dessus reste très fidèle au contenu.

J'ai pour ma part en écoutant et regardant les vidéos sur internet, remarqué comme tous ces sonneurs sont près de l'apoplexie en sonnant, démontrant la solidité de leurs lèvres, leur degré élevé de compression, leur souffle, (certains diraient qu'ils ont du "coffre" et souvent le physique qui va avec) bref leur maîtrise technique plus que parfaite, avec des piqués, des tayauts " impeccables, des finales ridiculement longues avec un vibrato "monstrueux" se terminant par un couinement à faire fuir tous les chats!!! Comme je n'ai pas l'expérience de Xavier Legendre ni en tant que sonneur, ni en tant que juge, j'avoue humblement avoir l'impression que tous ces Champions sonnent tous et tout de la même façon!
Mais enfin, quel est le but recherché lors de ces concours? Est-ce simplement la constatation unique de la maîtrise parfaite des techniques instrumentales? Y a-t-il encore une place pour la musique, l'interprétation, les sentiments? (c'est bien ce que dit xavier Legendre je crois).
Ces constatations doivent amener logiquement une réflexion quant à la formation, les stages et leurs contenus, les concours et les grilles de notation; car tous ces jeunes sonneurs talentueux au plus haut niveau actuel sont bien issus de cet enseignement.

Que mes propos ne soient pas détournés! Ce message a pour but de poser des questions, de solliciter des réponses, des avis divers, et non pas de critiquer tout simplement. Beaucoup de membres de ce forum sont chasseurs abonnés à "vénerie", et ont certainement lu l'article que je cite;qu'en pensez-vous?



Revenir en haut Aller en bas
Anne-B
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1166
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: Article de Xavier legendre championnat 2012   Dim 03 Fév 2013, 11:56

J'aime beaucoup votre "couinement à faire fuir tous les chats". Smile
On m'avait assuré que c'était normal si bien que, en tant que simple auditrice, je n'osais pas dire que je ne trouvais pas cela très beau. Smile
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Article de Xavier legendre championnat 2012   Lun 04 Fév 2013, 10:47

Quelles que soient les musiques traditionnelles et les instruments pour les jouer, les instrumentistes ont trouvé des "ornements" des "trucs techniques" dirons-nous, pour apporter un peu de variété dans l'exécution de phrases musicales parfois répétitives. Ces "ornements" n'ont d'intérêt que s'ils sont rares, placés au bon moment , juste à propos dans la mélodie (surtout si c'est une musique à danser). Pour la trompe, le tayaut est arrivé progressivement dans le milieu du 19ème siècle, le vibrato ensuite semble-t-il; puis un grand chercheur, Monsieur Détourbet au début du 20ème siècle a recensé toutes les techniques de la trompe et "décortiquant" même à l'extrème. Le vibrato depuis 40 ans s'est accéléré et les finales en "arrêt tayaut" (le couinement) sont arrivées; et puis il y a les "lourés" les "roulés", les attaques simples, piquées, en double piqué, en hourvari .... Ce qui est intéressant dans l'histoire de la trompe, c'est que ces ornements se soient imposés progressivement pour former un style vénerie mis en place avec la Fédération des trompes de France; ce style , comme c'est le cas dans toutes les musiques traditionnelles, n'est pas fixe, mais a continué d'évoluer jusqu'à nos jours. Ainsi donc, pas de style vénerie sans piqués, tayauts, vibrato; en concours, au moment où il faut être meilleur que les autres pour être LE vainqueur, tout est bon pour terrasser l'adversaire et certains sonneurs ne font pas dans la demi-mesure : il faut exagérer les piqués au risquer de saccader, il faut montrer qu'on peut enchaîner une phrase musicale parfaitement articulée, alors on sonne vite, d'autant plus qu'on doit prouver qu'on a un souffle exceptionnel en allongeant la finale à la limite du bon goût avec un vibrato excessif et après tout cela placer l' arrêt tayaut le plus "pointu et aigu possible". A la fin de l'exécution parfaite de ces très grands sonneurs, on est effectivement "scotché" par leur puissance, leur précision, leur technique , leur brio, mais , et Xavier legendre a raison, on n'est pas toujours charmé.
Faut-il en vouloir aux sonneurs d'avoir trouvé une adaptation aux concours et à leurs règlements? Non; au contraire, ils font preuve là d'une grande intelligence pratique et adaptent leur technique instrumentale en conséquence. Ne faut-il pas revoir alors les concours ou au moins leur règlement (évaluation, critères...)? Cette dernière question me semble très importante si l'on prend bien conscience du fait que ce sont les sonneurs les plus connus, ceux qui ont la plus forte personnalité, qui, dans toutes les musiques traditionnelles de transmission orale, ont imposé les évolutions dans les techniques instrumentales et les styles.
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 842
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Article de Xavier legendre championnat 2012   Lun 04 Fév 2013, 16:08

Le plus grave, à mon avis, c'est lorsqu'ils appliquent ces "adaptations" en duo, trio, quatuor et groupe...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article de Xavier legendre championnat 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Article de Xavier legendre championnat 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article de Xavier legendre championnat 2012
» Festival InterN. de Trompes 2011: avis du Pr.X. LEGENDRE
» gueret 2012
» Un nouveau Président à la FITF?..
» Sentinelles24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: