Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la tenue des sonneurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 26 Jan 2013, 12:17



Grand merci à Robert grâce auquel je suis parvenu à héberger une image.
Ce sonneur de trompe de chasse portant pantalon blanc, bourgeron type militaire, casquette plate à insigne et médailles sur la poitrine ressemble à tous points de vue aux sonneurs de Craon et de Poncarré vus précedemment. Nous sommes loin de la tenue vénerie. Certaines sociétés de sonneurs ont gardé ces tenues "militaires" jusque dans l'entre deux guerres; on peut supposer aussi que leur répértoire proposait des marches, pas redoublés et autres valses, polkas... ce qui ne les empéchait pas de sonner des fanfares de chasse. Notons l'embouchure à large bord plat ainsi que le tissu entourant les tubes de la trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 26 Jan 2013, 12:42

bravo1 heureux Je n'avais jamais vu ce cliché...
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 26 Jan 2013, 19:34

Et celui-là, il est-y pas beau ? :


OSSUN (65) Groupe Bigourdan
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 26 Jan 2013, 22:26

Magnifique photo de sonneur du sud ouest; question tenue , le béret a déjà été signalé dans deux cartes précédentes; il reste une marque d'appartenance à une région. Vous avez remarqué la trompe Pettex Muffat ( ou Gohin peut-être) dont les tubes sont protégés par un tissu . La cadre champètre de la photo avec enfants en habit régional et derrière les vaches, démontre-t-il que la trompe est fortement "enracinée" dans la région de Lourdes? Pas facile de dater cette photo; peut-être années 50-60?
Robert, j'ai aussi quelques superbes sonneurs en réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 26 Jan 2013, 22:55

dom a écrit:
Magnifique photo de sonneur du sud ouest; question tenue , le béret a déjà été signalé dans deux cartes précédentes; il reste une marque d'appartenance à une région. Vous avez remarqué la trompe Pettex Muffat ( ou Gohin peut-être) dont les tubes sont protégés par un tissu . La cadre champètre de la photo avec enfants en habit régional et derrière les vaches, démontre-t-il que la trompe est fortement "enracinée" dans la région de Lourdes? Pas facile de dater cette photo; peut-être années 50-60?
Robert, j'ai aussi quelques superbes sonneurs en réserve.

Je pense que ce sonneur appartenait à un groupe de chanteurs ou de danseurs folkloriques des Basss-Pyrénées. Je n'avais pas tout du tout remarqué les particuarités de la trompe qu'il a en main (sans "s" Smile )...

Voici quelques photos plus récentes, en couleurs, de groupes de sonneurs; je crois pouvoir ne pas trop m'avancer en constatant que la tenue rouge semble prédominée Laughing .

48-

49-

50-
localisée à Merlimont

51-
localisée à Lunéville

52-
itou

53-
Rallye Montjoie - Château de Montalembert

54-

55-
Trompes passevant à Clermont-Ferrand

56-
Château de La Voisine

57-
Vol-ce-l'Est de st-Ouen à Bailly (Seine maritime)

58-
Débuché de Nancy

59-
Trompes de chasse Morvan Saint Hubert

60-
Haute-Marne

61-
Trompes d'Ossau-Larens (tiens, tiens...On est à nouveau dans les Basses-Pyrénées...)

62-
La Brière


Un lieu tenu secret Smile : à Saint Chartier (Indre) le château des Maîtres Sonneurs

















Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 00:02

Juste un petit mot au sujet de la carte 49 sur laquelle je reconnais avec plaisir deux sonneurs que j'ai cotoyés à Villers Cotterêts durant quelques années, dont un célèbre membre depuis bien longtemps du Débuché de Paris. Notons qu'il y a eu un groupe se nommant "le rallye vert-galant " en 1929 dont Paul Nolleau, sonneur lui aussi du Débuché de Paris était membre.

Sur toutes ces dernières cartes, vous avez choisi les tenues rouges qui effectivement étaient très en vogue dans la seconde moitié du 20ème siècle; notons que ces tenues se portaient presque toujours fermées avec ceinturon de vénerie ou blanc. Dans les années 70 autour de Paris, étaient en rouge: les sonneurs de Villers Cotterêts, les Echos du Haubergier de Senlis, Les sonneurs du Point du jour de Soissons, le Rallye Toujours de Méry sur Oise, Les sonneurs de Chantilly, Le Débuché de Paris, La Saint Hubert de Rambouillet, Le cercle Dampierre, Le Rallye Bonnelles...et la liste est longue. Le Bien Allé de Compiègne portait la tenue bleue à parements jaunes de l'équipage local.
De nos jours, les tenues rouges sont rares chez les sonneurs; le noir , le bleu et le vert sont les couleurs dominantes des groupes de sonneurs.

Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 00:10

Les Maîtres sonneurs de Saint Chartier où se déroule une manifestation regroupant de nombreux luthiers européens d'instruments traditionnels depuis de nombreuses années, sonnaient d'après Georges Sand de la cornemuse. Un groupe du centre de la France a d'ailleurs enregistré un CD trompe et cornemuse.



Cette photo est tirée du recueil de trompe de chasse de Lagard (1859) ; le sonneur -chasseur porte la bombe , la tunique, ceinturon de vénerie et dague au coté; la tenue anglaise s'est imposée en France après la révolution. Ci-dessous, la vignette de la méthode de "french horn" anglaise parue en 1746, soit plus de 100 ans avant la méthode Lagard; on y voit un chasseur anglais portant la même tenue, la bombe, et tenant de la même manière sa trompe.






Il est rare de trouver sur les tableaux représentant des chasseurs anglais (chasse au renard) des trompes, ce qui a souvent fait dire que la trompe de chasse n'existait pas dans ce pays; cette vignette est la preuve du contraire. Toutefois, il convient de signaler que les "fanfares" de chasse de ce recueil (repris en 1776 et 1820) ressemblent beaucoup à des cornures des 14,15,16,17ème siècles et fort peu à nos fanfares du début du 18ème.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 00:48


La trompe de chasse à la française fut utilisée en Angleterre pour chasser à courre, au XVIII° siècle; j'ai vu des gravures anglaises de l'époque, en couleurs, qui le prouvent sans contestation possible...
Revenir en haut Aller en bas
Tacot
Conseiller technique
Conseiller technique


Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 589
Age : 69
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 01:54

Si Dom me permet de me substituer un bref instant à lui, je crois pouvoir donner la provenance de la photo n° 48.

Il s'agit du "Royal Forêt Saint Hubert".
Groupe belge dirigé à l'époque par Victor Till, professeur de musique et clarinettiste (je pense) et qui est le second personnage à gauche sur la photo.
La première Trompe, au centre de l'image n'est autre que Pierre Nagant, brillant sonneur de l'époque et charmant homme au demeurant, décédé depuis peu.

Son fils est je crois membre de ce forum et s'il passe par ici, pourrait nous donner des indications plus précises.

Le Royal Forêt Saint Hubert se produit toujours actuellement dans les mêmes couleurs et est une des meilleures sociétés belges actuelles.
Il compte notamment dans ses rangs Bertrand Bourgeois, champion de France et champion international et une pléiade de sonneurs talentueux, dignes émules de leurs glorieux prédécesseurs.

Tacot.
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 09:54

La gravure présentée ici par Robert prouve si besoin était que la trompe de chasse a été utilisée en grande Bretagne au 18 et 19ème siècles. Il n'en reste pas moins vrai qu'aucun document écrit, aucune partition britannique n'est connu pour ces époques sauf ceux cités ci-dessus; dans ces recueils, les partitions de chasse très simples, ressemblent à des cornures "jouables" avec une grande corne. Alors, ces gravures sont un début de preuve incontestable, mais ce serait bien tout de même de trouver des musiques de chasse correspondant aux possibilités des trompes dessinées. Dans les recueils cités , après les "fanfares" pour la chasse sont gravées des partitions classiques pour cor d'orchestre (cor à tons ou à tonalités variées).

Merci à Tacot pour les précisions relatives au groupe belge "royal forêt St Hubert". Il est certain que de nombreux sonneurs ont des idées précises quant à ces photos; la "tenue du sonneur" est le thème principal,beaucoup a déjà été dit et le risque de se répéter est désormais grand; mais il y a tellement à raconter sur ces groupes, les personnes et leur dévouement, les lieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 11:26

Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 27 Jan 2013, 21:14

Je viens de visionner le site proposé par Robert. c'est très intéressant. Mais cela me confirme dans l'idée que ces partitions (comme celle ci-dessus ) sont écrites pour les cors simples ou à tons joués par des musiciens d'orchestre capables de pratiquer la correction labiale. Dans les 3 recueils que j'ai cités, les fanfares proprement dites de chasse sont aussi simples que des cornures (gros ton, ton grèle et notes longues et courtes) ; par contre la partie la plus importante est consacrée aux menuets, pièces de handel, water music, Jigs...
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 10:27



Cette vignette est tirée du recueil de trompe de Ploosen de 1850. La tenue du sonneur est celle d'un veneur portant la dague au ceinturon, portant tricorne et donc trompe dauphine; cette tenue ressemble beaucoup à celle de la vénerie impériale de napoléon III et à celle des piqueux du Comte de Valon . Devons nous en conclure que les "éventuels" sonneurs de cette époque étaient ainsi vètus? Non; la vignette tirée du recueil de lagard prouve le contraire même. Il est important de se souvenir que la partie de basse n'apparait dans les recueils de trompe que vers 1850; avant, on ne sonne que seul ou en duo. Il est alors logique de penser que la trompe sonnée en groupe, avec un répertoire étoffé d'airs à la mode de fantaisie ou romantiques (pour reprendre la terminologie de Monsieur Poncet) date de la fin du 19ème siècle. Bien sur , les groupes ne sont pas apparus d'un seul coup de baguette magique; avant 1850 , certains sonneurs mieux formés que les chasseurs à la musique et à la trompe ont du trouver les accompagnements de basse; c'est leur généralisation qui doit s'inscrire de 1850 à 1900.
Certains grands cornistes "passés" à la trompe ont eu une grande influence durant cette période; Frontier de Labarre qui donnait des concerts avec son groupe dans toute l'Europe, et que Tyndare rejoindra vers 1870 . Ci-dessous la vignette du recueil de Frontier portant la tunique avec ceinturon, la bombe sans oublier les médailles à la poitrine. La trompe est à 3 tours 1/2 . On peut affirmer sans risque de se tromper que la trompe dauphine reste en usage durant le 19ème siècle dans la venerie surtout (à cause des divers couvre-chefs portées par les veneurs:tricorne, chapeau type napoléon 1er ou gendarmerie à cheval...)alors que la trompe d'orléans , plus facilement transportable fait le bonheur des sonneurs musiciens. On peut ajouter qu'on ne connait pas de documents (dessins ou photos) montrant un groupe de sonneurs avec des uniquement trompes dauphines.

Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 870
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 12:18

Pour les Maîtres sonneurs de Saint-Chartier, il s'agit de vielleux et de cornemuseux. Cependant, en juillet 2012, le festival international s'est déroulé au Château d'Ars où les trompes du CSH Bas-Berry ont pu se faire entendre avec de grands noms de la musique "traditionnelle" pour un "désacotement" devant un parterre de plus de 3 000 personnes.
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 12:33





Nous avons déjà eu l'occasion de parler de ce grand groupe, le "rallye quand même " de Lyon qui a été crée durant la 1ère guerre mondiale par Pierre Louis Poujol en 1914 sous le nom "rallye quand même cavalerie" et dont 2 photos extrèmement rares sont présentées ci-dessus (casques adrian, vareuses bleues, donc photos datées de 1915). P.J.Poujol est au milieu sur la première photo, et le 3ème en partant de la gauche sur la seconde. Il peut paraitre surprenant de voir ces sonneurs-soldats utiliser des trompes de chasseur à pieds (Maricourt ou "de lièvre"...) , sans doute des trompes couesnon (94 rue d'angoulème à Paris à cette époque), mais le faible encombrement de ces instruments en est la raison logique.


Dernière édition par dom le Lun 28 Jan 2013, 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 12:43

Flavcsh a écrit:
Pour les Maîtres sonneurs de Saint-Chartier, il s'agit de vielleux et de cornemuseux. Cependant, en juillet 2012, le festival international s'est déroulé au Château d'Ars où les trompes du CSH Bas-Berry ont pu se faire entendre avec de grands noms de la musique "traditionnelle" pour un "désacotement" devant un parterre de plus de 3 000 personnes.

J'avais mis ce cliché à titre d'humour, et j'ignorais que des veneurs y étaient venus pour exercer leurs art...
Mais qu'est-ce qu'un "désacotement" ?
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 13:40

Voici quelques photos de la "Saint Hubert Vichyssoise" groupe crée en 1887.


Précédemment , était précisé le fait qu'on ne connait pas de groupes de sonneurs utilisant des trompes dauphines; sur ce document daté de 1888, le second sonneur en partant de la gauche sonne avec une trompe dauphine (Raoux) alors que ses camarades utilisent la trompe d'orléans. Le sonneur de droite utilise lui une contrebasse que l'on voit mieux sur les vues suivantes. Notons toujours la tenue typique de la fin du 19ème siècla avec petite veste à brandebourgs, bombe à insigne, et , fait non signalé jusqu'à maintenant, le port en bandoulière de la sacoche en cuir de partitions. La Saint Hubert Vichyssoise était un groupe exclusivement de musiciens avec chef d'orchestre rémunéré, les cours de solfège et de lecture à vue étant obligatoires et décisifs lors des compétitions instrumentales régionales ou nationales (cela doit laisser rèveurs pas mals de Directeurs musicaux actuels.....!).



Cette seconde photo date de 1887; même tenue que précédemment ; mais on voit très bien à droite la trompe contrebasse à 8 tours et demi et surtout la corpulence du sonneur! L'embouchure de cet instrument qui sonne à l'octave inférieure de la trompe à 3t1/2 ressemble beaucoup à celle d'un tuba. Les partitions d'époque montrent que la contrebasse ne faisait que marquer les temps forts, les arpèges que nous entendons en basse actuelle étant impossibles. Cantin a utilisé aussi cette contrebasse jusque dans les années 30 en précisant que son utilisation n'est pas compatible avec le style purement vénerie. La St Hubert Vichyssoise utilisera aussi cette contrebasse (Raoux-Millereau) jusque dans les années 30 comme on le voit sur la photo ci-dessous.



Dernière édition par dom le Lun 28 Jan 2013, 14:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 870
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 13:48

Lorsque le Cercle Saint-Hubert Bas-Berry est en prestation, il s'agit bien de sonneurs et non de veneurs même si un certain nombre pour ne pas dire un nombre certain en sont aujourd'hui d'émérites.

"Désacoter l' barriau", c'est ouvrir la barrière, le portail... le "désacotement" dans la situation qui nous occupe, c'est ouvrir le répertoire, le folklore (sans le renier ni le dévaloriser).

Ainsi, les vielles et cornemuses "trad" se sont frottées à leurs consoeurs électriques, batterie, guitare basse et autres trompes de chasse...

Je tenterai, lorsque j'aurai un peu de temps, d'insérer des images (et peut-être du son).
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 13:59

Merci pour les explications de ce terme étrange de "désacoter"...

Petit essai d'amélioration de photo ancienbne :

Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 14:10

Deux photos de la Saint Hubert Vichyssoise dans les années 20-30. Une cavalcade; on trouve de temps en temps des clichés de sonneurs à cheval; évidemment , toutes les sociétés de trompe de chasse n'étaient pas en mesure de fournir de telles prestations.
La seconde photo montre le bon goût qui préside à la décoration des chars de sonneurs lors des défilés; cette photo est à rapprocher de certaines précédentes montrant des sonneurs entassés sur des calèches et autres moyens de locomotion sans perdre l'envie de sonner pour autant.





Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 16:43

Grâce aux magnifiques cartes et photos de Robert et à celles que je suis parvenu à poster, nous avons pu voir l'évolution des tenues des sonneurs de sociétés de trompe de chasse: des chaussures à guêtres aux bottes d'équitation, des vestes courtes aux tuniques de vénerie, des bombes avec cor aux bombes noires sans insignes ni galons; les tenues civiles de sociétés musicales, pantalon blanc et casquette plate, ont cohabité vers 1900 avec les premières tenues "style chasse" ; le sud ouest restait alors fidèle au bérêt basque; c'est à partir de 1930 que la tenue de vénerie s'impose , très souvent rouge d'ailleurs; disparaissent les bannières, les trompes contrebasses, les protections en tissu des tuyaux, les insignes sur les bombes; les ceinturons blancs type militaire ou ceinturons de vénerie toujours présents jusqu'aux années 90 vont être abandonnés, permettant de porter la tunique ouverte.
Il y a encore beaucoup à dire, alors n'hésitez pas

Voici la photo de sonneurs que je préfère; ces quatre "vieux sonneurs", bons Amis endimmanchés prenant un peu de repos et posant très décontractés pour le photographe, respirent la sérénité. Le cadre est une vigne; ils portent la moustache et leur élégance avec noeud papillon et chapeau de paille ou canotier nous fait penser aux début du 20ème siècle. Une des trompes possède la protection tissu des tubes, alors que celle de gauche est une Pettex Muffat. L'un fume la pipe, un autre le cigare , le second en partant de la gauche a posé son embouchure sur un genou et a en main "le Petit Parisien". Alors, pourquoi cette photo ne serait-elle pas prise tout simplement à Montmartre?





Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 18:10

heureux MAGNIFIQUE : cela mériterait un bien ouvrage sur le sujet...

La trompe était aussi utilisée à la chasse à tir (probablement aux chiens courants) :


Prochainement d'autres clichés à venir...
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 18:45

Il ne fait aucun doute que la trompe a également été utilisée à la chasse à tir, peut-être pas durant l'action de chasse elle-même, car cela ne se justifie pas, mais lors du tableau en tout cas. Ainsi, cette photo des années 30-40 où deux chasseurs à tirs sonnent de la trompe de lièvre (l'une 6t1/2 et l'autre 8t1/2 je crois!).


Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4824
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 19:48

Belle photo et belles bêtes...

Pourriez-vous m'en dire un peu plus sur ces trompes à lièvre, que vous nommez ? Pour moi : lors de la chasse au lièvre n'étaient théoriquement utilisés que pibole, corne et trompe Maricourt...
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 28 Jan 2013, 21:14

les trompes appelées Maricourt sont des trompes de lièvre ou encore des trompes de chasse à pieds. Ces trois termes désignent les mêmes trompes à 6t1/2, 7t1/2,8t1/2, 9t1/2 (je n'en ai jamais vu à 10t1/2 comme on le lit souvent par erreur) avec pavillon rond ou ovale. Facteurs: Perinet (uniquement 6t1/2), Raoux (6t1/2,7t1/2,8t1/2),Courtois (9t1/2) , Gautrot (9t1/2), Couesnon (9t1/2),Ouvriers réunis, Vasselière,Laussedat, Tabard,Margueritat, Jacot, Claudot,Fisher,Raoux Millereau, ceci pour les trompes anciennes que j'ai répertoriées (il faudrait ajouter Milliens, Fraize, PGM couesnon pour les facteurs actuels).
On appelle ces trompes "Maricourt" parce que dans son traité de chasse, Monsieur de Maricourt signale qu'on utilisait autrefois des trompes enroulées en plusieurs tours mais qu'on a abandonnées. Ces trompes abandonnées au début du 17 ème siècle n'avaient strictement rien à voir avec les trompes de lièvre ou de chasse à pieds dont il est question ici. Les trompes utilisées au 16ème siècle avaient un tout petit pavillon, les tubes n'étaient pas soudés entre eux mais maintenus par des courroies, et la perce était très importante, ne facilitant pas l'émission de sons ; il n'est pas étonnant que cet instrument ait été délaissé au profit du cor de grande taille qu'on retrouvera sous louis XIII encore pour y souffler des cornures.
Nommer ces petites trompes à 6,7,8,9t1/2 est à mon avis une erreur; Maricourt n'a rien à voir avec ce sujet!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
la tenue des sonneurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» la tenue des sonneurs
» cherche jupe ou tenue amazone 38-40
» Tenue de combat ?
» tenue du bien aller du sous bois
» Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: