Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la tenue des sonneurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: suite réponses   Lun 21 Jan 2013, 11:44

Désireux d'avoir plus de renseignements concernant les dernières photos proposées par "Robert", j'ai tardé à placer quelques commentaires. A ce sujet précis, mes premiers commentaires ont été judicieusement replacés sous chacune des photos concernées, rendant plus agréable et plus pratique la lecture générale de tous ces messages. Je remercie la personne ayant réalisé cette manipulation. Il doit bien également y avoir d'autres membres du forum susceptibles de mettre une légende à ces photos (même si elle ne concerne pas la tenue vestimentaire qui est le thème de départ).

La photo 34 des Indépendants de Paris montre bien,comme si le nom du groupe ne suffisait pas à le comprendre, que ces sonneurs veulent se démarquer de la tradition "chasse-vénerie"; c'est d'ailleurs un quintette de trompes et regroupe des musiciens. La Diane Lyonnaise de Henry Mallet (1937) à la même époque est aussi proche des musiciens concertistes. Ces "indépendants" avec leur tenue civile, fleur à la boutonnière et noeud papillon sont question habillement, à l'opposé des sonneurs suivants.

Photo 35. le bien aller de Paris (dont une photo a été placée en tout début de ce sujet , mais avec une erreur de texte bien pardonnable) est représentatif de l'influence de la vénerie et donc de la Fédération des trompes de France (qui n'est pas encore Fédération internationale des trompes de France) sur la tenue des sonneurs; ici, rien à dire; ce groupe est parfait et précède à Paris la création du célèbre Débuché de Paris des frères Lamouche.

Les photos 36 du cercle Dampierre(vers 1940) et 37 du Rallye quand même de Lyon (1929)nous proposent des sonneurs pareillement vètus avec sobriété et élégance. Bottes et pantalon d'équitation, veste avec gilet , cravatte de vénerie, pochette, insigne au col de veste, bombe, dans les tons foncés; le nombre de sonneurs est important. Le cercle Dampierre existe toujours . Le rallye quand même de Lyon a été crée durant la guerre 14-18 par Pierre louis Poujol sous le nom "rallye quand même cavalerie" en 1915; après le conflit, P-L Poujol quitte l'armée où il était trompette major et crée le "Rallye quand même " de Lyon, fanfare de trompes de chasse. Ce groupe "disparait" dans les années 1960. Il ne faut pas confondre cette société de trompes avec "le rallye quand même de l'académie française de trompe", groupe dirigé par Henri de La Porte et qui a enregistré un disque en 1904. Notons en ce qui concerne le groupe de Monsieur Poujol les protections entourant les tubes des trompes, là où la main tient l'instrument; ce gainage pratiquement systématique au 19ème siècle disparaitra dans l'entre deux guerres définitivement dans les société de trompes ; la St Hubert de Vichy possède encore dans ses archives les délibérations quant au choix de la couleur et les factures relatives à l'achat de tissu destiné à ces protections. A la chasse, certains veneurs protègeront leur instrument des éventuels chocs avec les branches grâce à un renfort en cuir; nous trouvons aujourd'hui de temps en temps de telles trompes gaînées de cuir en ventes aux enchères, mais l'état des tubes sous la gaine réserve trop souvent de mauvaises surprises!

J'attends des renseignements sur les photos 38-39-40.

Photo 41, Châlons sur Saone . "La petite bête" signale à juste titre l'architecture du bâtiment rond qui n'est autre que l'office du tourisme de Châlons; j'ai pensé en voyant cette carte à une vue des années 70, à cause du noir et blanc, de l'immeuble type HLM et du bâtiment rond! Grave erreur! Cette photo a été prise en 2010 lors de la fête de la musique regroupant toutes les sociétés de trompes de Saône et Loire renforcés du Débuché de Bourgogne. Je tiens ces renseignements du sonneur au premier plan (le plus grand) des trompes du Débuché de Rully, Nicolas Lauriot.

Photo 42 sonneurs de Mail Coach !!! Pourquoi? Etait-ce à l'occasion d'un parade durant laquelle ces sonneurs ont défilé dans un véhicule hippomobile? Une petite note personnelle: je peux vous assurer que sonner assis , serrés trompe contre trompe dans ce genre de défilé est un calvaire; mais c'est encore pire lorsqu'on est debout sur un plateau tiré par un tracteur sans appui possible, mais entouré il est vrai des rosières locales ou Reines du jour!!! Si! Si! Ce genre de situation imprévue est connu de sonneurs de trompes et autres instrumentistes!

Photos 43 et 44. Oui, comme le signalait "la petite bête", quelle différence de cadre entre les barres de HLM et les châteaux; nombreux sont les groupes qui toujours aujourd'hui posent devant un château , cadre idéalisé pour les sonneurs.

Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 21 Jan 2013, 12:11

Encore une fois : mille mercis pour ces précieux et attractifs commentaires

"mes premiers commentaires ont été judicieusement replacés sous chacune des photos concernées"

C'est moi-même qui est pris cette initiative pour assurer une plus grande facilité de lecture et de compréhension, en espérant n'avoir pas commis d'erreur(s)...

"le bien aller de Paris (dont une photo a été placée en tout début de ce sujet , mais avec une erreur de texte bien pardonnable) "

Faites-vous allusion au qualificatif de « Bien Allé » qui apparaît sur la carte ?

"Henri de La Porte ?"

S'agit-il de l'auteur d'un fameux manuel de trompe (si j'ai bonne mémoire...) ? Y-a-t-il un lien avec Louis de Laporte (que j'ai connu en son temps) ?

J'attends la fin de vos interventions sur ce post, pour insérer d'autres nouvelles images (il en reste encore pas mal...). Mais rien ne presse...
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: réponse à Robert   Lun 21 Jan 2013, 14:31

Merci donc "Robert" pour avoir inséré les commentaires sous les photos; au tout début de ce sujet, il y a eu une "erreur de manipulation" ( bien comprehensible) puisque l'on trouve deux fois le commentaire relatif au rallye cors de Graville le Havre, une fois sous la bonne photo et une seconde fois sous la photo du bien allé de Paris (ou "aller" avec un R si l'on veut; il me semble avoir vu les deux orthographes). Je vous propose donc de supprimer au début de ce sujet la photo du bien aller de Paris et le commentaire en dessous qui est déjà à la bonne place au-dessus (j'espère que c'est possible) .
Oui, c'est bien du Comte Henri de La Porte que nous parlons; il a écrit un livre recueil de fanfares " le manuel du sonneur de trompe" contenant un historique de la trompe, des conseils aux sonneurs, des notions musicales, les tons et fanfares de circonstances, des grandes fanfares, des airs de fantaisies et une messe de St hubert (1896). Mais il a aussi fait paraitre "les fanfares des équipages français" avec paroles et musiques, gravures, vignettes en 1890-92, puis reédité en 1930. Avec le Commandant de Marolles puis André Détourbet, Le Comte Henri de la Porte fait partie des rares "historiens" de la trompe vers 1900.
Merci de ne pas aller trop vite en insérant des photos; j'attends effectivement des réponses concernant les Saint Hubert de l'équipage de Bonnelles , les groupes de la forêt de Rambouillet; j'espère pouvoir ainsi mettre une "légende" aux 3 photos au sujet desquelles je n'ai rien.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 21 Jan 2013, 16:22

Du mail-coach et de la difficulté de sonner assis :



Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: suite   Lun 21 Jan 2013, 17:21

Merci pour la rectification de la photo 2.
Le titre sonneurs de mail coach de la photo 42 m'étonnait, alors que ces sonneurs disposent de trompes en RE.
Il n'était pas rare du tout de voir jusque dans les années 50 les sonneurs de trompe de chasse pratiquer aussi la trompette de mail coach. C'était par exemple le cas de Monsieur Ferret Directeur du Rallye Toujours, comme cela avait été aussi le fait de Ryspal vers 1910 (dont une carte postale très connue a été réalisée, Ryspal avec bottes à revers, haut de forme, tunique noire); ces trompettes droites de 1.30 m de longueur étaient utilisées souvent lors des cavalcades sur les hippodromes parisiens à la belle époque. En 1928, la maison Perinet fabriquait des trompes de Maître à 500 francs, des trompes Maricourt à 550 francs, des Pettex Muffat à guirlande scènes de chasse à 700 francs, des cors en mi bémol à 540 francs, et des trompettes de mail coach à 320 et 390 francs suivant la qualité de l'instrument.

Cette carte du cercle des sonneurs indépendants de Clermont Ferrand précise bien qu'en 1953 encore, ce groupe (les frères Jalenques, Mrs Champclaux fondateurs du cercle,voir signature du trésorier, le Baron de tocqueville, voir signature du Président) proposait des sonneurs de trompe et des sonneurs de trompette de mail coach.

La carte suivante de la région de Pré en Pail en 1911 illustre parfaitement le commentaire relatif aux défilés où l'on entasse les sonneurs dans des postures incroyables, très inconfortables, chaque musicien essayant d'éviter de sonner dans les oreilles du copain tout en préservant son instrument des coups. Les sonneurs dans ce cas précis, sont-ils invités à ce défilé pour la qualité de la musique qu'ils jouent, ou bien pour la "couleur chasse" qu'ils proposent? Ah! Il faut savoir rester humble lorsqu'on sonne de la trompe...
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 842
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Mer 23 Jan 2013, 21:47

Toutes les photos de présentation de Dom' sont soignées, je trouve et je l'en remercie.
Sauf celle-ci où je trouve son camarade très... débraillé et désinvolte...
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Mer 23 Jan 2013, 22:34

Flavcsh a écrit:
Toutes les photos de présentation de Dom' sont soignées, je trouve et je l'en remercie.
Sauf celle-ci où je trouve son camarade très... débraillé et désinvolte...

Vous voulez parler des commentaires apportés par DOM peut-être ?
De quelle photo voulez-vous parler ?
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: réponse    Jeu 24 Jan 2013, 10:00

Robert,je pense que Flavsh fait allusion à la photo de mon avatar où l'on voit deux sonneurs éreintés, ayant sonné sous le soleil torride de Chambord et torturés par la soif. J'ai pris la précaution de cacher les verres posés sur la table et leur contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 24 Jan 2013, 10:53

dom a écrit:
Robert,je pense que Flavsh fait allusion à la photo de mon avatar où l'on voit deux sonneurs éreintés, ayant sonné sous le soleil torride de Chambord et torturés par la soif. J'ai pris la précaution de cacher les verres posés sur la table et leur contenu.

cool Il n'y a pas de honte à se désaltérer, pas plus qu'à se relâcher un peu après l'effort; cela humanise ceux qui pourraient parfois être perçus comme des gravures de mode (ce dernier mot n'est peut-être pas exactement celui qui convient Laughing ) et puis pour la convivialité, n'hésitons pas trinque ; nous n'avons qu'une vie ange
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 24 Jan 2013, 11:35

SUR LA PISTE DE "DOM" : LES TENUES DE VENERIE SOUS LOUI XV
L’habit-uniforme n’en demeure pas moins luxueux et il arrive que le roi le porte dans des circonstances officielles. Le duc de Luynes note en 1749, « Le Roi et M. le Dauphin ont reçu l’ambassadeur [M. de Saint-Germain, ambassadeur de Sardaigne] en habit de chasse. »1. La chasse est particulièrement appréciée par la dynastie des Bourbon. Louis XIV, y voyant un moyen d’imposer un nouveau critère de distinction, instaure le port d’un type d’habit bien particulier, un uniforme. La permission de le porter devient alors très recherchée. Ce privilège perdure sous le règne de Louis XV, où la pratique de la chasse tient toujours une place prépondérante. Le souverain qu’il soit à Versailles ou dans ses autres résidences, s’y rend au moins trois fois par semaine, accompagné de quelques courtisans soigneusement choisis2. La chasse à courre, au cerf, au sanglier ou au daim, est la plus importante et la plus fastueuse. Pour chaque animal, un uniforme spécifique, par sa couleur et son ornementation, est revêtu. La chasse au cerf peut être du petit ou du grand équipage suivant son ampleur et le nombre de participants. La tenue qui lui est associée, représentée dans un tableau de Jean-Baptiste Oudry de 1738, est composée, d’un habit toujours en drap bleu, orné de galons or et argent, d’une veste et de culottes en drap écarlate. Par ses couleurs, cet uniforme rappelle le justaucorps à brevet, même si ce dernier était richement brodé, inventé par Louis XIV afin de distinguer certains de ses plus fidèles courtisans3. Deux ensembles de grand équipage, habit et veste, sont commandés pour le roi en 1772, ainsi qu’un habit, une veste et quatre culottes pour le petit. L’équipage de la chasse au sanglier est relativement semblable. Un seul habit complet apparaît dans le mémoire de Le Duc, l’habit et la veste galonnés d’or et d’argent. Pour l’équipage de la chasse au daim, deux habits complets de drap vert galonnés d’or sont livrés durant l’année. Le duc de Luynes écrit à propos de ce type de chasse en 1741 « il n’y a point d’uniforme pour cet équipage, le Roi lui-même n’en porte point »4. Il semble pourtant que trente ans plus tard, l’usage en sera fixé.

1 Duc de Luynes, Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV (1735-1758), publié par J. Dussieux et E. Soulié, Paris, 1860-1865, t. IX, p. 448.
2 Jean-François Solnon, La Cour de France, Paris, Fayard, 1987, p. 541.
3 L’apparition du justaucorps à brevet au début des années 1660, serait liée à la chasse et notamment aux réformes vestimentaires de la vénerie royale. Cette marque de faveur sera abandonnée progressivement vers le milieu du XVIIIe siècle, au profit des différents habits-uniformes. Voir Sally-Ann Hery-Simoulin, « Louis XIV et les mystères du justaucorps à brevet » dans Fastes de cour…, op. cit., p. 180 à 183.
4 Duc de Luynes, op. cit., t. III, p. 404.

(Extrait de : Vestiaire royal et vestiaires aristocratique en France au XVIIIe siècle
Les apparences vestimentaires de Louis XV : la composition de la garde-robe du souverain pour l’année 1772
Marie Chiozzotto )














Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 842
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 24 Jan 2013, 21:08

Toutes les photos de présentation de Dom' sont soignées, je trouve et je l'en remercie.
Sauf celle-ci où je trouve son camarade très... débraillé et désinvolte...


Il s'agit bien entendu d'un clin d'oeil amical!
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 10:52

Dans son dernier message, Robert nous propose des photos (2ème,3ème,4ème,5ème) des tapisseries d'Oudry réalisées à partir de dessins et peintures représentant avec exactitude les tenues de vénerie du cerf de Louis XV. On peut y remarquer la grande trompe à 1 tour 1/2 à petit pavillon; comment sérieusement chasser en forêt, avec tous les risques du laisser courre, avec un tel instrument encombrant ! Si cet instrument est "décoratif" ce qui explique en partie sa présence dans de nombreux tableaux, il cause à coup sûr une énorme gène au cavalier. Pour vous en convaincre, si vous avez l'occasion d'aller à la cité de la musique de La Villette, vous verrez une trompe similaire quoique à pavillon plus grand , du facteur Cretien de plus de 90 cm de diamètre!
Ce qui est amusant avec ces tapisseries d'Oudry, c'est que représentant à l'origine Louis XV, le Roi Louis XVI, très grand veneur, les a détournées à son profit en faisant "changer" le visage du Roi. Bref, Roi, mais faussaire.
Enfin, la photo de mon avatar placée ces trois jours derniers étant un clin d'oeil de Dom envers Flavcsh qui nous a rajeunis tous deux de 18 années, je viens de la remplacer par une photo de trompe contrebasse, instrument imposant utilisé par les sonneurs jusque dans les années 1930.
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 842
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 14:41

Plein d'intérêt comme toujours! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1700
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 15:29

MERCI DOM pour cet, article passionnant.

Pourriez vous donner une précision...s'il vous plait...

qu'elle est la différence entre une DAMPIERRE et une DAUPHINE????
quand cesse-t-on d'appeller la DAUPHINE (au décès du dauphin?) pour devenir la DAMPIERRE, ????
etaient elles très utilisées à la chasse??? car effectivement pas pratiques à cheval....!


Dernière édition par Plume le Ven 25 Jan 2013, 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: trompes Dampierre et Dauphine   Ven 25 Jan 2013, 16:14

La trompe Dampierre , appelée ainsi par le Commandant de Marolles dans sa monographie de la trompe de chasse(1912 je crois) car c'était la trompe utilisée par le Marquis de Dampierre jusqu'à sa mort (en 1756, date à laquelle il n'y avait plus que lui pour se servir d'un telle trompe), est une trompe sans doute en RE (mais peut-être en FA !!!), à 1 tour 1/2 (diamètre 90 cm).
Bien avant le décès du Marquis de Dampierre, vers 1720, est crée (certains disent par Lebrun, mais d'autres par Cretien) une trompe enroulée à 2 tours 1/2 appelée trompe Dauphine (en l'honneur de la naissance du Dauphin); cette trompe curieusement sera appelée par les ouvriers facteurs d'instruments "trompe Dampierre" (d'après Marolles, c'est une dénomination d'atelier durant le 19ème et début du 20ème siècles). Cette trompe Dauphine (qui à mon humble avis est la plus élégante) sera encore utilisée à la chasse par les hommes de vénerie de l'équipage du Comte de Valon au début du 20 ème siècle (Robert Haulecoeur possède de très belles cartes postales de l'équipage de Valon chassant en forêt d'Halatte où l'on voit à la curée les trompes dauphines portées par les piqueux).
Cette trompe Dauphine est progressivement délaissée après la révolution au profit de la trompe à 3 tours 1/2 dite d'Orléans.
Si beaucoup de dessins, tapisseries, tableaux, sculptures du 18ème siècle présentent des trompes Dampierre à 1 t1/2 portées à la chasse, on est effectivement en droit de se demander, vu l'encombrement d'un tel instrument et le danger que son port provoquait à cheval, si la présence de ces trompes dans les oeuvres d'art n'est pas simplement dû à leur esthétique; d'autre part, on voit mal ces Rois et Princes s'abaisser à souffler dans ces trompes alors qu'ils ont à leur disposition des hommes de vénerie et des musiciens dont c'est la fonction! Il ne faut pas oublier que les chasses royales sont des "représentations de la royauté, des faire valoir de la royauté" et que par conséquent , il fallait que la "musique" qui s'y jouait soit bien sonnée, juste avec brio... bref les PRO de la musique royale étaient les plus aptes. Alors les Rois et Princes sonnaient-ils? On peut en douter. Il n'empèche que le Marquis de Dampierre sonnait très bien, mais n'oublions pas qu'il jouait admirablement de la viole.
Toujours au sujet de cette trompe Dampierre à 1 tour 1/2 , je n'en ai vu qu'un exemplaire ancien de Cretien au musée de la Villette à Paris. Les musées germaniques en possèdent quelques exemplaires de facteurs allemands; mais cet instrument reste très rare.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 17:10

Avant de rechercher du coté d'Halatte...,


Que pensez de ces trompes portées par des piqueux de la Vénerie Napoléon III ?

Equipage du Comte de Valon :


















Dernière édition par Robert Hautlecoeur le Ven 25 Jan 2013, 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: trompes équipage de napoléon III   Ven 25 Jan 2013, 17:29

Les trompes utilisées par l'équipage de napoléon III à Compiègne sont des trompes dauphines que les couvre-chefs des veneurs et hommes de vénerie imposent. Qui fabriquait des trompes dauphines vers 1860? On peut citer parmis les plus connus: Raoux, Perinet, Courtois pour les marques les plus réputées, ainsi que Gautrot, lecomte.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 17:32

dom a écrit:
Les trompes utilisées par l'équipage de napoléon III à Compiègne sont des trompes dauphines que les couvre-chefs des veneurs et hommes de vénerie imposent. Qui fabriquait des trompes dauphines vers 1860? On peut citer parmis les plus connus: Raoux, Perinet, Courtois pour les marques les plus réputées, ainsi que Gautrot, lecomte.

Dans le même temps j'insérais les photos de l'équipage du Comte de Valon qui sont susceptibles d'illustrer vos propos... (Voir donc post prédédent).
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 58
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 18:13

J'ai installé un post-it sur ce sujet afin qu'il soit en tête de page! C'est mérité!!

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 18:25

Le Vittorio a écrit:
J'ai installé un post-it sur ce sujet afin qu'il soit en tête de page! C'est mérité!!

Heu Embarassed c'est quoi un "post-it' ? Et à quoi ksti ksa sert ? pale
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: trompes Dauphines équipage de Valon   Ven 25 Jan 2013, 19:19

Merci Robert pour avoir inséré ces très belles cartes de l'Equipage du Comte de Valon où l'on constate que les Maîtres portent la bombe et la trompe d'Orléans à 3 tours 1/2 , et les Piqueux le tricorne et la trompe dauphine à 2 tours 1/2 (55 cm de diamètre) double-tenons droits (comme sur les aquarelles de l'équipage de Napoléon III).
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 58
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 20:19

Robert Hautlecoeur a écrit:
Le Vittorio a écrit:
J'ai installé un post-it sur ce sujet afin qu'il soit en tête de page! C'est mérité!!

Heu Embarassed c'est quoi un "post-it' ? Et à quoi ksti ksa sert ? pale

ce post-it permet simplement de mettre en tête de page un sujet considéré comme important ou à privilégier...

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
Plume
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1700
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 20:32

Superbes ces photos...

Quelles sont les difficultés avec ces trompes, hormis à cheval, comme évoqué plus haut???difficulté pour tenir la trompe?? pour sonner???
les embouchures sont elles différents???

merci
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 20:57

Réponse à "Plume". Sonner une trompe à 2 t 1/2 ne présente pas de problème; ces trompes sont même réputées plus faciles que les 3 t 1/2. La tenue à deux mains s'impose vu le diamètre de la trompe dauphine (55 cm) par rapport à une trompe d'orléans (39 cm). La trompe Dampierre avait un diamètre compris entre 73 et 90 cm!!! Alors à une main à cheval, il faudra m'expliquer comment Dampierre faisait!
Ces instruments "anciens" étaient joués avec des embouchures à bords plats et gros grain; on ne sonnait pas comme aujourd'hui. Ce sujet mériterait un autre développement. Ne dévions pas ; il y a encore de petites choses à dire sur la tenue des sonneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4787
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 25 Jan 2013, 23:32

dom a écrit:
Merci Robert pour avoir inséré ces très belles cartes de l'Equipage du Comte de Valon où l'on constate que les Maîtres portent la bombe et la trompe d'Orléans à 3 tours 1/2 , et les Piqueux le tricorne et la trompe dauphine à 2 tours 1/2 (55 cm de diamètre) double-tenons droits (comme sur les aquarelles de l'équipage de Napoléon III).

bravo1 Je n'avais pas soupçonné ces détails, qui maintenant m'apparaissent, grâce à vous, évidents.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
la tenue des sonneurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» la tenue des sonneurs
» cherche jupe ou tenue amazone 38-40
» tenue de combat ?
» tenue du bien aller du sous bois
» Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: