Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la tenue des sonneurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: la tenue des sonneurs   Mer 09 Jan 2013, 11:45

Ce message est un appel aux collectionneurs de photos anciennes , de cartes postales photographiques.... représentant des groupes de sonneurs, des sociétés de trompes (souvent dites de "cors" au 19ème siècle).Il est très intéressant de faire un rapprochement entre l'évolution des tenues des sonneurs et l'évolution de la musique pour trompe.

Si après la révolution française la trompe de chasse se démocratise, ce qui se traduit par un accroissement considérable du nombre de facteurs de trompes, par la création des trompes de chasse à pieds (6,7,8,9 tours et demi), par l'apparition d'écoles de trompe, de Professeurs de trompe de chasse, la parution de nombreux manuels de trompe, recueils divers, cet instrument ne reste pas cantonné dans un "style chasse ou vénerie". Dans la seconde moitié du 19ème siècle, de nombreuses sociétés sont crées, regroupant de 20 à 30 sonneurs très bien formés à l'instrument et à sa musique; les "fantaisies musicales" représentent un répertoire extrèmement riche (aussi riche qu'oublié!). N'oublions pas que l'armée a adopté la trompe de chasse fort logiquement d'ailleurs, puisque la chasse à courre représente un "terrain d'entrainement" idéal pour les officiers et leurs chevaux. La révolution industrielle allait créer des richesses et permettre à une bourgeoisie enrichie de s'adonner à la vénerie et à sa musique. Si vers 1900 la Société canine organise des concours de trompe de chasse, il ne faut pas oublier que l'association des fanfares de trompettes, trompes de chasse, tambours et clairons fait la même chose à partir de 1906, qu'une association nationale des fanfares (Confédération musicale de france;tout groupe des cuivres dont les groupes de sonneurs) organise des championnats aux échelons départemental, régional, national dont Gustave Rochard est un membre et juge éminent.

C'est dans ce contexte rapidement tracé qu'on voit la tenue des sonneurs évoluer. Dès 1800, le sonneur porte la bombe, la cravate de vénerie, la culotte d'équitation souvent blanche , les bottes et la veste courte à brandebourgs (type hussard ou dresseur de fauves, ... c'est selon). Beaucoup de sonneurs porteront la bombe ornée d'une trompe de chasse ou d'une lyre, certains groupes auraont une bombe avec galon type piqueux. La tenue à l'anglaise ne s'impose pas aussi facilement aux sonneurs; à la fin du 19ème siècle seulement, la tunique très courte apparait et l'influence de la vénerie se fait sentir; mais il existe toujours de nombreux groupes arborant le béret (style militaire ou basque) et des tenues civiles.
Le début du 20ème siècle voit la disparition des insignes musicaux cousus sur les bombes; les tuniques s'allongent et progressivement les galons de vénerie apparaissent, la cravatte de vénerie est présente, de même que le gilet et le ceinturon. Les groupes vont abandonner les bannières dans les années 30. C'est aussi à cette période qu'est délaissée la trompe contrebasse, inadaptée au répertoire qui s'oriente vers le style vénerie uniquement. L'influence de la FIT se fait sentir.
C'est après la seconde guerre mondiale seulement que les sonneurs adoptent presque tous la tenue vénerie que nous connaissons encore aujourd'hui. Depuis les années 1970, on a délaissé le ceinturon de vénerie, et la tenue est portée souvent ouverte.

Ces quelques idées sur l'évolution de la tenue des sonneurs de trompe de chasse, ont donc pour but de solliciter l'aide des collectionneurs de photos (oui, je pense naturellement à Robert Haulecoeur) qui, je l'espère, vont illustrer ce thème. Merci à eux.



Dernière édition par dom le Mer 09 Jan 2013, 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Mer 09 Jan 2013, 12:56

dom a écrit:
Ce message est un appel aux collectionneurs de photos anciennes , de cartes postales photographiques.... représentant des groupes de sonneurs, des sociétés de trompes (souvent dites de "cors" au 19ème siècle).Il est très intéressant de faire un rapprochement entre l'évolution des tenues des sonneurs et l'évolution de la musique pour trompe.

J'en ai un bon paquet... Je vais m'atteler à la tâche...
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: merci "Robert"   Mer 09 Jan 2013, 13:13

Merci "Robert" pour votre réponse si rapide. Je suis persuadé du fait que votre collection de cartes postales recèle des trésors relatifs au sujet qui nous intéresse ici.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Mer 09 Jan 2013, 17:10

POUR COMMENCER :

Mon plus ancien cliché de sonneur

Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 12 Jan 2013, 13:59

Commentaires : Dom
1)-
Le Rallye cors de graville le Havre, (notons le terme cor fréquemment utilisé par les sonneurs de trompe, même au début du 20ème siècle!!! ) se présente en V renversé avec sa bannière ; les bombes galonnées sont décorées d'un cor et les tuniques sont courtes ; bannières et bombes ornées de Lyre ou cor de chasse vont disparaitre vers 1940.(on peur dater cette photo des années 20-30).
2)-
Photo de remplacement
3)-
La Saint Hubert de Colmar a sur cette photo une présentation inhabituelle (en colonne de profil, trompes tenues curieusement); on y trouve comme pour la plupart des photos de groupes de sonneurs, une présentation très "militaire" ou l'on recherche la symétrie, l'alignement...ce même ordre est respecté pour les photos de militaires lors du "Père 100", de conscrits, de prisonniers...(années 30-40)
4)
Sonneurs belges
Les sonneurs belges à cheval (entre deux guerres), bombes de piqueurs galonnés, portent la veste courte à brandebourgs; cette tenue figure sur les premiers recueils de trompe de chasse de la première moitié du 19ème siècle; elle est portée entre autres par "la St Hubert Vichyssoise" fin 19ème encore. Cette tenue proche des tenues militaires de hussards nous rappelle que la trompe était largement enseignée et donc pratiquée dans l'armée, et cela encore durant la guerre de 14-18. Pierre Louis Poujol, trompette major, dirigeait un groupe de sonneurs durant la 1ère guerre mondiale et utilisait les trompes d'orléans et les trompes Maricout; il dirigeait "le rallye quand même" de Lyon et sonnait avec le Rallye Tyndare également.
5)
La dernière photo de sonneurs au chateau d'Ardennes montre des "civils" sonnant devant un chateau;Ils sont bien en V mais inversé par rapport à la position habituelle des sonneurs; c'est donc une pose pour le photographe. leur tenue pourrait nous permettre de dater cette photo du début du 20ème siècle.
( A SUIVRE )


Dernière édition par Robert Hautlecoeur le Lun 21 Jan 2013, 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 12 Jan 2013, 23:43

Voilà de belles photos de groupes de sonneurs dont on peut dire quelques mots.
Ces photos sont amusantes certes par leur coté "vieillot", mais elles sont riches en enseignements ; nous voyons déjà une évolution de la tenue type "militaire" vers une tenue vénerie qu'impose à partir des années 20-30 la Fédération des trompes de France. Les sonneurs de trompe vont quitter les kiosques à musique où ils se produisaient vers 1880, jouant polkas, valses, quadrilles et marches, vont délaisser l'union nationale des fanfares pour rejoindre la FTF. Ces magnifiques cartes montrent l'évolution des tenues, mais la musique pour trompe va subir aussi une profonde révolution; le style vénerie remplacera le style fantaisieaprès la guerre de 40-45.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 13 Jan 2013, 00:01

bravo1 Félicitations pour vos commentaires très précis, intéressants et d'une qualité rare pipe

Je suis vraiment encouragé à héberger d'autres clichés prochainement... gi
Revenir en haut Aller en bas
GRAINE18
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 13 Jan 2013, 01:04

Robert Hautlecoeur a écrit:
bravo1 Félicitations pour vos commentaires très précis, intéressants et d'une qualité rare pipe

Je suis vraiment encouragé à héberger d'autres clichés prochainement... gi


bravo1 et merci à vous R.H pour le partage de votre collection et à vous Dom pour celui de vos connaissances, continuez tant que vous voudrez c'est très instructif .

_________________
Graine18
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Mer 16 Jan 2013, 21:19

Commentaires Dom
( SUITE )
6-
Groupe de sonneurs "Diane bressane"
La Diane bressane (photo vers 1930) crée en 1890 à Bourg en Bresse, a été dirigée par le compositeur Anthelme Devert à partir de 1927. Anthelme Devert était corniste de formation, Ami de Tyndare avec lequel il a sonné au "Rallye Tyndare" avec Pierre Louis Poujol également. Ces sonneurs-compositeurs étaient tous d'excellents musiciens ayant fréquenté les conservatoires de musique avant de mettre leur talent au service de la trompe de chasse. Avant eux , Frontier de Labarre avait suivi le même parcours.Mais revenons à cette photo; on a l'impression que vient de retentir un "Présentez! Trompes!!!" plutot militaire; présentation irréprochable liée à la discipline musicale et instrumentale évidente de ce groupe. Si la trompe, sa musique et sa pédagogie vous intéressent, allez sur le site de Anthelme Devert pour mieux connaitre l'homme et son oeuvre
7-
Groupe de sonneurs "Bien-aller Orléans"
Le Bien Allé d'Orléans (vers 1920) est proche des belles forêts de chasses à courre; leur tenue est très "vénerie" avec la bombe à galon. Les bottes à cette époque ne se sont pas encore imposées; les sonneurs portent très souvent les chaussures avec guêtres, type officier de l'infanterie.
8-
Groupe de sonneurs de "Jarnac"
Les sonneurs de trompe de Jarnac (vers 1900) dont il existe plusieurs cartes photos, portent aussi les "chaussures à guêtres", la bombe avec cor de chasse; pas de ceinturon qui ne se généralise chez les sonneurs que dans l'entre deux guerres (voir plus loin). La bannière avec peau de renard montre l'attachement du groupe à la chasse; nous ferons la même remarque avec le groupe de Bordeaux.
9-
Juin 1934, à la "Goutte d'Or" (Paris 18°)
Sonneurs à la goutte d'or à Paris. 1934, la tenue de vénerie est bien implantée dans le milieu des sonneurs de trompe de chasse parisiens. Nous reconnaissons au milieu assis avec sa trompe Perinet de Piqueux Jean Heraud des "trompes du Luna Park"
10-
Le Lion d'Angers
Trompes du Lyon d'Angers. Vers 1945. La tenue n'est pas habituelle; la veste de chasse courte avec parements reste rare à cette époque; la cravate civile aux couleurs du groupe sans doute, l'est tout autant! Le pantalon d'équitation très large coupe Saumur est magnifique. Notons que ces sonneurs sont proches d'un débit de boisson comme ceux de la goutte d'or vus avant! Cette proximité n'a jamais eu d'époque et est toujours de rigueur!
11-
Groupe de sonneurs de Puymirol (Lot et Garonne)
Les veneurs de Puymirol (vers 1920) arborent une bannière qui est un drapeau avec nom du groupe, date de création... Certaines associations de trompes comme la St Hubert de Vichy, avaient organisé un concours pour la création de leur bannière; ce symbole avait donc une très grande importance à la fin du 19ème siècle et jusqu'à la seconde guerre mondiale. On y retrouvait généralement suspendues les médailles gagnées lors des concours musicaux. Les sonneurs de Puymirol sont en civil et portent le pantalon blanc et le bérêt du sud ouest mais avec un cor cousu dessus. Les trompes sont portées pavillon en avant ; cette présentation des instruments disparaitra dans les années 50. Notons que l'intérieur de certains pavillons ne sont pas noircis à l'image des cors en mi bémol et il n'est pas rare d'avoir des groupes de 30 sonneurs avant 1900, ce nombre n'était plus souvent que de 10 de 1950 à 1970.
12-
Saumur
Sonneurs de Saumur. (1910-20) Comme les sonneurs d'Orléans, ce groupe a une tenue vénerie irréprochable avec bombes à galons type piqueux.
13-
Sonneurs de Maromme
Trompes de Maromme(début 20ème ?) On ne peut faire mieux quant à la présentation; tenue fière, jambe droite en avant , trompe portée ostensiblement, curieux pardessus sur le bras gauche. La tunique est intéressante car elle a un col très haut inhabituel pour cette époque mais fréquent sous Napoléon III . (les trompes des Vosges reprendront cette coupe vers 1980).
14-
Chaumont
Sonneurs de Chaumont arborent une tenue type vénerie moderne avec le ceinturon mais toujours avec l'ancienne bombe à cor de chasse; la bannière est un petit drapeau. (Années 40?)
15-
Veneurs-sonneurs bordelais
Les sonneurs de Bordeaux. (années 40-50) La bannière est une peau d'animal, cerf peut-être ou chevreuil; cette société revendique son attachement à la chasse ainsi. Le ceinturon blanc sera beaucoup porté dès les années 40; c'est un ceinturon militaire et non de vénerie; d'ailleurs, sur cette photo, la boucle de ceinturon du second sonneur en partant de la gauche est militaire. Ce ceinturon blanc a été associé très souvent à la tenue rouge, et ceci jusque vers 1970-80.(voir message précédent de Flavsh). Le ceinturon de vénerie ( très onéreux il faut le préciser) , ne s'est jamais imposé réellement; d'ailleurs de nos jours, le ceinturon est preque abandonné, les tenues étant même parfois portées ouvertes , laissant voir le gilet .
(A SUIVRE )


Dernière édition par Robert Hautlecoeur le Ven 18 Jan 2013, 18:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 813
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 17 Jan 2013, 10:14

A ma connaissance, Veneurs Bordelais, Diane Bressane et Saumur sont 3 formations toujours existantes.
Les 3, de mémoire, ont adopté la tenue "moderne", c'est-à-dire, ouverte sur gilet.
A priori, seul le groupe "Les Veneurs Bordelais" ont changé de couleur en adoptant le bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 58
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 17 Jan 2013, 11:00

Très instructif tout cela!!
Ce sujet fera partie des formidables supports pédagogiques et historiques de notre forum... Créé par nos membres au profit de nos membres!!

bravo et merci!!

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: évolution de la tenue des sonneurs de trompe de chasse   Jeu 17 Jan 2013, 12:18

Merci Robert pour ces nouvelles photos ou cartes de sonneurs.

Le nord de la France était bien représenté avec Le Havre, Paris, Colmar, la Belgique dans le 1er lot de cartes. Ce second lot montre que la trompe est au début du 20ème siècle représentée partout sur le territoire national: l'Ain, la saintonge, les bords de Loire, le Lot et Garonne, le Bordelais, la Normandie...

Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 17 Jan 2013, 12:31

bravo1 :monocle1: Quelle science ! Je suis vraiment très impressionné... menton pipe
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 17 Jan 2013, 17:04

Commentaires : Dom
16-
La première photo nous présente un groupe de 13 sonneurs accompagnés de leurs deux responsables qui, eux, ne portent pas de trompe et sont les plus âgés;le chef d'orchestre battant la mesure devant les sonneurs disparaitra dans l'entre deux guerres; ils posent avec un "civil" à chapeau, édile local, compositeur, Président d'Honneur... On peut situer cette photo à la fin du 19ème siècle ou au début du 20ème. La tenue ressemble beaucoup à celle des hussards à pieds de la guerre 14-18, bourgeron à collet, pantalon d'équitation et bottes; seule la coiffure différe. Au risque de faire une répétition, n'oublions pas que la trompe est liée à l'armée, à la cavalerie; cela se voit non seulement dans les tenues portées par les sonneurs, mais aussi dans les nombreuses compositions pour trompes réalisées par des compositeurs de fanfares militaires (clairons, trompettes cavaleir, tambours...).
17-
11 mars 1933
Cette photo de 1933 nous présente un groupe qui "a beaucoup de classe" bien que la tenue d'équitation reste stricte et simple, avec toutefois la cravate de vénerie; les trompes sont portées pavillon en avant montrant bien cette oxydation noire brillante des intérieurs de pavillons. J'ai eu la chance de sonner avec André Biguet, Grand Piqueux et champion de trompe en 1948 (je n'étais pas né!); sonneur du Débuché de Paris puis du Rallye Toujours, il aimait sonner avec les "jeunes" des Echos du Haubergier de Senlis dans les années 80; il portait systématiquement sa trompe comme sur cette photo, pavillon en avant, et m'avait expliqué qu'ainsi, il protégeait mieux sa trompe des coups éventuels.
18-

19-
Macon 1933

20-
La photo des sonneurs lors des courses de chevaux de Craon (vers 1910)est très intéressante. Elle nous permet d'imaginer ce que pouvait être un concert dans un kiosque à musique un Dimanche après midi fin 19ème. Les tenues , pantalon blanc, veste courte et surtout casquette plate (avec peut-être une lyre cousue au-dessus de la visière) n'ont strictement rien de vénerie; aucune allusion à la chasse ! Et pourtant ces musiciens sonnent de la trompe. Les veneurs-sonneurs ont trop souvent méprisée et occultée cette image de la trompe pourtant si présente fin 19ème et début 20ème siècle. Remarquons enfin que le chef d'orchestre fait face à ses musiciens tout en sonnant et en marquant la mesure. C'est toute une époque oubliée que fait revivre cette carte postale.
21-
Landepéreuse (Eure)

22-
Orne
Notons juste sur les deux dernières photos les trompes tenues pavillon en avant de nouveau, la magnifique tenue vénerie des sonneurs de l'orne, et en ce qui concerne le groupe de 5 sonneurs de l'Eure, deux porteurs de cravates vénerie et 3 porteurs de cravates simples.
(A SUIVRE)


Dernière édition par Robert Hautlecoeur le Ven 18 Jan 2013, 19:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 17 Jan 2013, 19:17

Voilà donc de nouveau des photos intéressantes.

Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 813
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Jeu 17 Jan 2013, 20:27

Pour la photo de Carbon Blanc, légendée Macon 1933... je dirai qu'il faille lire :
Les sonneurs de trompe du groupe Maçou (comme Pierre par exemple...).

Nos amis du sud-ouest nous en diront peut-être d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 18 Jan 2013, 12:56

Commentaires de Dom
23-
Les "Diables bleus", militaires (observez, au centre, les trompes en bivouac)
Les "diables bleus"; pourquoi "diables", parce que ce sont des troupes d'élite à la fin du 19ème et durant la première guerre mondiale; et "bleus" car leur tenue est bleue foncé; ce sont des militaires, des chasseurs portant béret orné du cor de chasse (on ne dit pas trompe chez les chasseurs). La musique en premier plan ici, est une "fanfare" ; ces musiciens "sonnent du cor" pavillon en l'air. Leur instrument est en Mi bémol , muni d'une tirette ou coulisse d'accord qui permet de rallonger l'instrument et ainsi de le rendre plus grave; on peut donc jouer en Ré , tonalité de la trompe, avec un cor en mi bémol .

24-
Lure, 24 mai 1908
Lure, cavalcade 1908 nous montre des sonneurs déguisés de tenues plutot 15ème ou 16ème, époques durant lesquelles la trompe n'était pas utilisée à la chasse ... mais peu importe l'anachronisme, la cavalcade a du être tout de même très réussie.

25-
St Cyr les Colons
St Cyr les Colons , nous voyons dans un village de campagne un sonneur . Je vais me permettre une remarque personnelle; les gens habitant la campagne sont sensibles au charme de la trompe de chasse; il ne m'est jamais arrivé d'y renconter d'opposant farouche;c'est encore plus vrai pour les personnes agées; la trompe a sa place dans les bois, dans les champs , au fond des vallées près des rivières, à la campagne. A chaque fois que l'on m'a apostrophé lorsque je sonnais, c'était toujours le fait de gens ignorant tout de la campagne, de l'agriculture, de la nature, des animaux, de l'instrument ...

26-
Norolles

27-
Vaureal
Norolles et Vauréal se ressemblent; même pose des musiciens sans respect d'un ordre, d'une colonne d'une attitude précise comme on le voir très souvent. Mais ce qui est plus intéressant, c'est que nous constatons que la trompe de chasse est sonnée dans toutes les classes de la société en ce début du 20ème siècle; à Norolles, c'est devant le château que ces sonneurs posent avec classe ; à Vauréal, les sonneurs sont sans aucun doute plus proches du peuple; il est précisé sur cette carte "avant le départ pour la chasse", mais on aurait du donner plutot le titre suivant:"après le repas de chasse" ; j'ai un faible pour le sonneur de gauche près du vélo.

28-
Pontcarré - Maison Guéret
Poncarré ( où J'ai souvent eu l'occasion de sonner) prés de la forêt d'Armainvilliers où est prise cette photos de sonneurs dont la casquette à insigne de cor de chasse est la seule marque d'appartenance à un groupe constitué; là encore, la trompe est sonnée dans les milieux modestes.

29-
Vic-Fezensac
Enfin, mais c'est tellement rare, des sonneurs dans un kiosque à musique début 20ème à Vic Fezensac; cette carte est à rapprocher de celle des courses de Craon vue précédemment.

30-
8 avril 1912
31-
St Etienne du Bois (Ain)
Cette carte de Saint Etienne du Bois dont nous ne voyons ici qu'une partie , nous montre de nombreuses jeunes femmes portant la trompe et d'autres des fusils, vètues de veste de chasse. Cette ville a eu d'excellents sonneurs et Anthelme Devert , dont nous avons déjà parlé, a dirigé ce groupe d'un très bon niveau musical (je pense à un enregistrement de Messe particulièrement). Mais cette formation féminine a-t-elle vraiment existé, ou bien est-ce juste une mise en scène pour le photographe?

32-

33-
La diligence des sonneurs (Orne)
Cette carte de sonneurs de l'Orne en diligence a pu être prise lors d'une Saint Hubert; l'équipage a fait appel à une société de trompes et a proposé ce moyen de locomotion pour suivre le laisser-courre; mais cet attelage peut aussi faire partie d'un défilé lors d'une manifestation locale. Les sociétés de trompes de chasse ne se produisent pas seulement dans le cadre de la vénerie; ils proposent aussi leurs services lors de fêtes locales, mariages, inaugurations, séminaires, réceptions, concerts... et même défilés de mode, quinzaine commerciale, commémorations diverses ...
( A SUIVRE )


Dernière édition par Robert Hautlecoeur le Lun 21 Jan 2013, 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Ven 18 Jan 2013, 20:52

La preuve est faite si besoin était, que les sonneurs, comme la chasse et particulièrement la vénerie, sont de beaux sujets de cartes postales . Durant la guerre de 14-18, les soldats se faisaient photographier et pouvaient ainsi distribuer leur photo sous forme de carte à leur famille, leurs Amis et Amies. Les sonneurs ont du faire la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 19 Jan 2013, 02:28

34.
Paris 8°

35.
Le Bien-Aller de Paris

36.
Cercle de Dampierre de Paris

37.
Lyon 1930 (Directeur Poujol)

38.
St léger en Yvelines

39.

40.

41.
Châlons sur Saône

42.
Sonneurs mail Coach

43.
Vigny

44.

( A SUIVRE )


Dernière édition par Robert Hautlecoeur le Sam 19 Jan 2013, 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flavcsh
Conseiller technique
Conseiller technique
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 813
Age : 47
Localisation : Paris, Normandie, CENTRE
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 19 Jan 2013, 13:34

J'adore cette rubrique!!!!!!!!!! Encore Messieurs et merci!
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1699
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 19 Jan 2013, 16:00

Je n'avais pas encore eu le temps de regarder ce post....merci c'est un régal!
Revenir en haut Aller en bas
LPB
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5479
Age : 54
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Sam 19 Jan 2013, 20:04

le contraste entre le bâtiment moderne de Chalons sur Saône avec les forteresses et châteaux ...

_________________
la ptite bête
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 20 Jan 2013, 19:06

Photographie prise en 1950 :


Ne pourrait-il pas s'agir de Monique de Rothschild ?
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1699
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Dim 20 Jan 2013, 23:49

Il me semble que non...Monique de Rothschild est brune.....!
Revenir en haut Aller en bas
Robert Hautlecoeur
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4786
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   Lun 21 Jan 2013, 00:38

Plume a écrit:
Il me semble que non...Monique de Rothschild est brune.....!

C'est exact, je l'ai croisée plusieurs fois mais je connais des femms qui étaient brunes dans leur jeunesse, puis qui au fil du temps ont préféré devenir blondes et le rester... l'inverse étant concevable...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la tenue des sonneurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
la tenue des sonneurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» la tenue des sonneurs
» cherche jupe ou tenue amazone 38-40
» tenue de combat ?
» tenue du bien aller du sous bois
» Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: