Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Différents types de trompes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Différents types de trompes   Sam 29 Mai 2010, 19:02

La trompe de chasse est un instrument en métal présentant au moins un enroulement; c'est cette définition qui conduit ce qui suit. Il y a eu de nombreux types de trompes de chasse fabriqués.
Les planches illustrant "la vénerie de Du Fouilloux" vers 1560, montrent des trompes à un tour portées avec enguichure au coté.(environ 1m de long , pavillon 10 cm maximum).
A la fin du 16ème siècle, des trompes à 4,5 ou 6 tours à petit pavillon (environ 10 cm) d'une longueur approximative de 2m50 ont été utilisées à la chasse; M de Maricourt (dans son traité de vénerie) précise qu'en 1620, elles n'étaient plus utilisées.
A la fin du 17ème siècle, des trompes à un tour portées avec enguichure sont reproduites sur les tableaux des chasses royales; longueur de 2m à 2m50, pavillon de 15 à 20 cm. Lully utilisera ce type de trompe dans "la Princesse d'Elide".(musée de la vénerie à Senlis)
Début 18ème siècle, apparition d'une grande trompe à un tour et demi; l'exemplaire du musée de la musique de la villette mesure plus de 5 m avec pavillon pratiquement identique aux trompes actuelles; le facteur est Cretien.C'est la trompe du Marquis de Dampierre.
Avec le facteur Lebrun est crée la trompe à 2 tours et demi dans la première moitié du 18ème. Le facteur Raoux puis, fin 18ème, les facteurs Carlin et Lefèvre poursuivront la fabrication de telles trompes (dites Dauphines) qui se "stabiliseront" dans le ton de RE (longueur environ 4m55, voir variations du diapason).
Après la révolution, apparait la trompe à 3 tours et demi (celle que nous utilisons de nos jours); mais on continue à faire des trompes à 2 tours et demi . Les "grands facteurs" sont Raoux, Perinet, Courtois puis Gautrot. Cette trompe est dite "à la d'Orléans".
Ce début de 19ème siècle voit la chasse se démocratiser; on chasse à pieds; sont crées alors les trompes de lièvre(le terme trompe de Maricourt pour ces petites trompes en RE est une erreur du Ct De Marolles!!!!!) à 6,7,8,9 tours et pavillon plus petit que les trompes à 3 tours et demi, mais de même longueur. On retrouve les mêmes facteurs Raoux, Perinet, Courtois, Gautrot.
Deuxième moitié du 19ème siècle, Millereau qui vient de racheter Raoux fait une trompe Lorraine gainée de cuir pour la chasse à pieds, portée comme une corne avec courroie sur le coté.
Le musée de Gien possède une trompe en RE dite"étron" au tuyau enroulé sur un pavillon de 27 cm de diamètre. C'est le seul exemplaire que je connaisse et il est daté de la fin du 19ème siècle sans nom de facteur.
Des trompes pour enfant à 4 tours et demi font leur apparition à la fin du 20ème siècle; on peut également citer pour l'annecdote les trompes de Professeur avec pavillon dirigé vers l'avant lorsqu'on sonne, ou les trompes à 2 tours et demi avec petits tours supplémentaires au niveau du tenon du pavillon (musée de Gien) pour personnes corpulentes.

Pour les sonneurs intéressés par les instruments et leur facture, vous pouvez voir de magnifiques trompes dans les musées de Senlis, Gien, la Villette. Les musées étrangers (belges et suisses) possèdent de nombreuses trompes également.
Merci de compléter cette rapide étude.
Revenir en haut Aller en bas
Quatrelys

avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 1138
Age : 68
Localisation : France ouest
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: Différents types de trompes   Dim 30 Mai 2010, 00:14

dom a écrit:

Merci de compléter cette rapide étude.

Modeste le "dom"

Je lis et relis régulièrement vos 57 messages ( 57...pour l'instant ) ainsi que ceux que vous postez sur un autre forum, tous me font réfléchir et grâce à vous je me remet inlassablement en question, essayant d'affiner ma technique.

Merci vous êtes passionnant!

Quatrelys
Revenir en haut Aller en bas
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: trompe lorraine   Sam 07 Aoû 2010, 21:02

Ce message vient en complément du 1er. C'est le facteur Grégoire Théodore de Nancy qui a crée la trompe dite fort justement "Lorraine", dont le brevet date de 1867. J'ai eu l'occasion de voir deux trompes de cette origine , plus petites que celles faites de nos jours par Fraizes ou Milliens; la trompe Grégoire est en partie recouverte de cuir avec un superbe écusson représentant une tête de sanglier. Un exemplaire se trouve sur le site de la médiathèque du musée de la musique. Sa facture est totalement différente des trompes Lorraines actuelles puisque le tube non seulement est enroulé autour du pavillon, mais les espaces entre les enroulements servent aussi de tuyaux! C'est un chef d'oeuvre de chaudronnerie. Il serait intéressant d'avoir l'avis de personnes possédant cet instrument rare.
Comme il existe au moins une trompe étron (musée de Gien), quelques trompes pour Professeur (afin de sonner face à l'élève), quelques trompes pour personnes corpulentes à 2 tours et demi plus un petit enroulement servant de tenon au niveau du pavillon, la médiathèque de Paris présente une extraordinaire trompe du facteur Courtois en forme de Basson; c'est sans doute un exemplaire unique.
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Différents types de trompes   Dim 08 Aoû 2010, 20:05

Toutes ces trompes sont elles en ré?

Je suppose, qu'en fonction des formats différents, la tenue de l'instrument diffère aussi... Quelles dfficultés? Avez vous essayé?

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
dom

avatar

Verseau Rat
Nombre de messages : 260
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: la tenue de l'instrument   Mer 11 Aoû 2010, 12:18

Toutes les trompes décrites précédemment sont bien en RE (avec une prise en compte de la variation du diapason depuis le 18ème siècle; 427,435, 440 pour le LA; les trompes actuelles sont plus courtes , donc "jouent" plus haut!).
Tous les sonneurs connaissent la tenue d'une main de la trompe d'orléans ou sa tenue à 2 mains (quand on change l'instrument de coté le plus souvent);dans ce dernier cas, une main se trouve près de l'embouchure (certains sonneurs tiennent même l'embouchure!) et l'autre au niveau du tenon du pavillon. On voit souvent une main tenir le rebord du pavillon; cette pratique relève la trompe par rapport à une tenue habituelle, et n'a rien d'élégant surtout en groupe!
Tenir une dauphine comme une d'Orléans est déjà plus complexe; d'une main, on a quasiment le bras porteur tendu; par contre , la tenue à 2 mains est aisée. Mais comment sonner une Dauphine à cheval, donc d'une main? Comment monter à cheval, galoper, chasser avec cet instrument encombrant qui descend sous la hanche et doit battre le coté et même tomber de l'épaule porteuse? Il me semble là que c'est un tour de force ou plutôt d'adresse qu'ont pourtant réalisé bien des veneurs des 18ème et 19ème siècles.
Les petites trompes de chasse à pieds à 6,7,8,9 tours et demi (que je n'appelle pas volontairement Maricourt) se portent sur le coté sous le bras avec enguichure(courroie); pour en sonner, la tenue d'une main est simple, mais le bras porteur étant très replié, il m'est personnellement plus aisé de sonner avec une tenue à 2 mains; il est surprenant de sonner pour la 1ère fois ces trompes car, le pavillon étant plus petit et étant dirigé vers l'extérieur, le son est très particulier; les trompes anciennes à pavillon plat ont de plus un son "très pincé".
Pour ce qui est de la trompe Lorraine (ancienne de Grégoire, ou récente de Fraizes ou Milliens) il serait interessant que les chasseurs qui l'utilisent nous fassent profiter de leur expérience.
Certaines trompes figurant dans les expositions de musées français ont été à coup sûr crées pour l'orchestre. L'immense trompe à 1 tour et demi de Cretien de plus de 90 cm de diamètre présentée à la Villette ne peut avoir été utilisée à cheval! Comment faisait le Marquis de Dampierre avec une trompe de plus de 70 cm? De même, la trompe en forme de basson (voir médiathèque de Paris)est réalisée par Courtois pour être tenue verticalement devant soi ,pavillon vers le haut, assis , donc en orchestre.
Quant à la trompe - corne de voiture réalisée par Perinet (une petite corne en laiton à 2 tours et demi prolongée d'un tuyau caoutchouc muni d'une embouchure), on imagine aisément avec le sourire, le conducteur bien calé dans son siège tenant le volant d'une main , l'embouchure de l'autre, et sonnant des bien allers dans les embouteillages du Paris des années folles!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Différents types de trompes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Différents types de trompes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents types d'eaux purifiées
» les différents types de techniques
» Différents types d'huiles à utiliser
» Les différents types de vaccins
» Les différents types de husky sibérien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: