Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Caroline

avatar

Féminin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 260
Age : 37
Localisation : Haut Jura
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Dim 22 Nov 2009, 22:16

Suite au "hors-sujet"effectué dans le post consacré aux futures élections des délégués régionaux de la FITF j'ouvre un nouveau fil afin de discuter de la trompe et de la fédération de manière plus générale.

Si je lance cette discussion aujourd'hui, c'est pour plusieurs raisons :
- Pour le moment, la discussion sur les prochaines élections et la nouvelle régionalisation de la FITF n'a suscité que peu de réactions sur plusieurs forums que je fréquente.
- Avant le changement d'équipe à la tête de la fédération, des sujets pouvaient déclencher des discussions assez virulentes. Or là, il n'y a pratiquement plus de discussion, tout court.

Pourquoi si peu d'intérêt (apparent) vis à vis de la fédération?

Si je pose la question ici, ce n'est pas par prosélytisme, mais tout simplement pour comprendre pourquoi le sujet mobilise si peu.

Jusqu'à il y a un peu plus d'un an, je n'avais jamais participé en quoi que ce soit à la vie fédérale, si ce n'est en cotisant et en participant çà et là à un concours de temps en temps...
La création de l'Association des Trompes du grand Sud Est (ATSE) m'a donné l'occasion de m'impliquer un peu à travers l'organisation du festival international "Trompe, Chasse et Vènerie", à Lyon Parilly cette année.
Cette expérience très enrichissante m'a appris qu'il y avait de nombreuses manières de faire quelque chose pour la trompe, à plein de niveaux.
Une fédération, quelle qu'elle soit, n'existe que par et pour ses membres, elle est donc ce que nous en faisons.
Si l'on attend tout de la fédération et de la nouvelle équipe qui la dirige, il y a fort à parier qu'il y aura des déceptions au bout.

Discutant avec des sonneurs, membres ou pas de la FITF, j'ai souvent entendu la reflexion suivante "mais qu'est-ce que ça m'apporte(rait) d'être membre de la FITF?". En revanche, je n'ai jamais entendu celle-là : "Qu'est-ce que je pourrais apporter à la FITF et à la trompe en en faisant partie?"
Or c'est pourtant cela qui pourrait faire avancer les choses.

Que pensez-vous de tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.skimuseum.fr
arca



Masculin
Nombre de messages : 1291
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Lun 23 Nov 2009, 14:27

Chère Caroline,
Je te donne mon sentiment personnel:
Les élections d'il y a quelques mois ont permis de donner, à une nouvelle équipe, les moyens de faire évoluer les choses dans des sens jugés majoritairement (semble-t-il) positifs.
Qu'il y ait un peu d'expectative chez la plupart des sonneurs ne me surprend pas: elle ressemble davantage à une marque de confiance. Ce qui ne veut pas dire que cette confiance est béate et définitive.
J'ai lu dans un autre post que tu souhaiterais que les sonneurs s'expriment autant lorsqu'ils sont satisfaits que lorsqu'ils sont mécontents.
Difficile ! Tu sais ce que disait Sacha Guitry: " Il vaut mieux dire du mal des gens parce que quand on en dit du bien on a tout de suite fini."
Et en ce moment on n'entend pas trop dire de mal de la Fédé. (Mais ça peut changer .)

En ce qui concerne les régions (qui devraient correspondre aux régions administratives nationales) le fait qu'il y ait des élus nouveaux ne devrait pas changer grand-chose, administrativement parlant, dans la mesure où un délégué régional (géographie actuelle) représentera, si j'ai bien suivi, les futures régions auprès de la Fédération.

Actuellement, les gens de l'ouest des Pyrénées orientales sont à 500 km de Menton, la même région Méditerranée.
Et les gens du nord de le Charente Maritime (qui sont à cheval sur la région Bretagne) appartiennent à la même région Sud-Ouest que les catalans du sud Ariège.
Quant à ton joli Jura (Qui est aussi celui de mes pères) il appartient autant à la Côte d'Or (ca, ca va encore) qu'au sud de la Drôme.
Je pense que la nouvelle régionalisation favorisera un dynamisme de proximité où les sonneurs pourront s'investir davantage.

Tout ça, tu le sais déjà. Et si je bafouille quelques évidences ce n'est que pour te dire que beaucoup de gens silencieux ne sont pas forcément des consommateurs béats ou exigeants, mais qu'ils sont plutôt confiants dans le renouveau.

J'espère que tu sera candidate (et élue, bien évidemment).
Et il est plus que probable qu'en voyant les problèmes de l'intérieur, tu t'apercevras que tout n'est pas si rose.
Chez moi, il y a déjà du jeune et beau linge parmi les candidats probables.
(Mes respects, cher Christian. Et si je peux porter votre trompe....)
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mar 24 Nov 2009, 12:58

Bien!! Sujet lancé!

Je rejoins Caroline sur le fait que peu de sonneurs semblent s'intéresser à leur fédération.
Effectivement, les sujets ui la concernent ne mobilisent pas les foules sur les forums dédiés...

Pourquoi? Je ne sais pas...
Cette nouvelle équipe semble mieux "fédérer" mais je ne suis pas certains que les forumistes (accrocs au clavier par définition) n'interviennent pas pour la seule raison qu'ils sont "contents" de leur sort.

Je pense surtout qu'il faudra beaucoup de temps à certains sonneurs (nombreux) pour revenir vers leur Fédération, lui faire confiance, l'aider, la faire vivre...
La désaffection est ancienne, lourde parfois irréversible.

La communication inexistante voire désastreuse s'est traduite longtemps par:
- La FITF ne s'intéressent qu'aux "concoureux"
- Ces derniers regardent les sonneurs occasionnels avec prétention et suffisance
- Pas de place pour ceux qui demandent des rencontres sans concours
- La Fédération a un fonctionnement opaque
- Etc etc...

Je sais que tout cela change et bravo à tous ceux qui oeuvrent dans ce sens!!
Mais il faudra du temps pour changer les mentalités et réputations.

Cependant j'incite tous les sonneurs (adhérents FITF ou non) à réagir ici et nous dire ce qu'ils attendent d'une Fédération de tutelle.

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Jeu 26 Nov 2009, 12:52

Effectivement Caroline, le sujet ne semble pas déchainer les foules... Dommage! Suspect silent Sleep

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
gars d'herault

avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 221
Age : 32
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Ven 27 Nov 2009, 00:58

Je pense au contraire que ce sujet intéresse bon nombre de sonneux... concourageur ou pas...
J'imagine seulement que peu de gens souaitent se "mouiller"... Prendre partie dans un aussi petit monde peu vite tourner au vinaigre ??!!??
Sans aller jusque là... je comprend les non-FITFeux qui ne s'expriment pas...

Gars d'H, qui ouvre le bal-samique...
Revenir en haut Aller en bas
lionel

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 58
Age : 41
Localisation : limeray
Date d'inscription : 17/10/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Ven 27 Nov 2009, 02:50

LE ROUGEAUD a écrit:
Bien!! Sujet lancé!

Je rejoins Caroline sur le fait que peu de sonneurs semblent s'intéresser à leur fédération.
Effectivement, les sujets ui la concernent ne mobilisent pas les foules sur les forums dédiés...

Pourquoi? Je ne sais pas...
Cette nouvelle équipe semble mieux "fédérer" mais je ne suis pas certains que les forumistes (accrocs au clavier par définition) n'interviennent pas pour la seule raison qu'ils sont "contents" de leur sort.

Je pense surtout qu'il faudra beaucoup de temps à certains sonneurs (nombreux) pour revenir vers leur Fédération, lui faire confiance, l'aider, la faire vivre...
La désaffection est ancienne, lourde parfois irréversible.

La communication inexistante voire désastreuse s'est traduite longtemps par:
- La FITF ne s'intéressent qu'aux "concoureux"

- qu est ce que la fede a contre les non concoureux? (amateurs)

- Ces derniers regardent les sonneurs occasionnels avec prétention et suffisance

-je ne comprend pas cette vision des choses car ils ont ete aussi debutant que nous!!!! et ils ont bien dut etre initie par des des experimentes....

- Pas de place pour ceux qui demandent des rencontres sans concours

-comment aborder un concour si on ne nous laisse pas l opportunitee de voir comment cela se passe avec de vrai experimentes...

- La Fédération a un fonctionnement opaque

- cela me fais penser a une monarchie....

- Etc etc...

Je sais que tout cela change et bravo à tous ceux qui oeuvrent dans ce sens!!
Mais il faudra du temps pour changer les mentalités et réputations.

Cependant j'incite tous les sonneurs (adhérents FITF ou non) à réagir ici et nous dire ce qu'ils attendent d'une Fédération de tutelle.

je suis un nouveau "sonneur" je viens de prendre connaissance du fonctionnement de la FIFT a travers ce post. je trouve cela dommage qu ils ne portent pas plus de consideration pour les eventuels futur concoureux. je ne sais pas comment se fera mon evolution au sein de cette environnement mais je suis bien parti pour un jour me poser la question : ai je le niveau pour pretendre a concourir. cela dependra des eventuels sonneurs confirme que je serais ammene a rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Féminin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 260
Age : 37
Localisation : Haut Jura
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Lun 07 Déc 2009, 00:48

Tout d'abord, merci à ceux qui ont répondu à ce sujet. Je m'attendais malgré tout à des interventions un peu plus nombreuses, c'est pour ça que j'attendais un peu avant d'intervenir à nouveau.

arca a écrit:

Qu'il y ait un peu d'expectative chez la plupart des sonneurs ne me surprend pas: elle ressemble davantage à une marque de confiance. Ce qui ne veut pas dire que cette confiance est béate et définitive.

Actuellement, les gens de l'ouest des Pyrénées orientales sont à 500 km de Menton, la même région Méditerranée.
Et les gens du nord de le Charente Maritime (qui sont à cheval sur la région Bretagne) appartiennent à la même région Sud-Ouest que les catalans du sud Ariège.
Quant à ton joli Jura (Qui est aussi celui de mes pères) il appartient autant à la Côte d'Or (ca, ca va encore) qu'au sud de la Drôme.
Je pense que la nouvelle régionalisation favorisera un dynamisme de proximité où les sonneurs pourront s'investir davantage.

Tout ça, tu le sais déjà. Et si je bafouille quelques évidences ce n'est que pour te dire que beaucoup de gens silencieux ne sont pas forcément des consommateurs béats ou exigeants, mais qu'ils sont plutôt confiants dans le renouveau.

J'espère que tu sera candidate (et élue, bien évidemment).
[size]

Je suis assez d'accord en ce qui concerne la nouvelle régionalisation qui sera bien plus cohérente que la précédente à de nombreux points de vue. C'est juste le mode de scrutin par listes qui me gêne un peu et qui de mon point de vue ne va pas favoriser la diversité des candidatures. (mais je ne vais pas revenir là-dessus ici étant donné qu'il existe un poste dédié.

Je ne serai pas candidate pour ces élections pour plusieurs raisons, l'une d'elle (outre le manque de disponibilité) étant que je me situe entre 2 régions et que le groupe auquel j'appartiens n'est pas dans ma région de résidence. Donc je m'imagine mal me présenter à la délégation d'un département dans lequel je ne sonne pas si ce n'est individellement dans un coin de forêt quelques fois par semaine, et quant au département dans lequel se situe mon groupe, no comment....
Je pense aussi que la délégation n'est pas le seul moyen de se rendre utile à la trompe et la fédération, le poste d'administratrice de l'association des trompes du grand sud est (ATSE) me l'ayant prouvé!


LE ROUGEAUD a écrit:

Cette nouvelle équipe semble mieux "fédérer" mais je ne suis pas certains que les forumistes (accrocs au clavier par définition) n'interviennent pas pour la seule raison qu'ils sont "contents" de leur sort.

Je pense surtout qu'il faudra beaucoup de temps à certains sonneurs (nombreux) pour revenir vers leur Fédération, lui faire confiance, l'aider, la faire vivre...
La désaffection est ancienne, lourde parfois irréversible.

(...)

Cependant j'incite tous les sonneurs (adhérents FITF ou non) à réagir ici et nous dire ce qu'ils attendent d'une Fédération de tutelle.

Tout à fait d'accord en ce qui concerne la désaffection ancienne, lourde et irréversible.
Je connais très bien le cas dans un département où de très nombreux sonneurs ont été (certains le sont encore) profondément hostiles à la fédération.
Il va être très dur de regagner la confiance de ces sonneurs-là, mais je sais que certaines personnes ont fait un gros gros travail de dialogue pour "dédiaboliser" la fédération auprès d'eux, mais le chemin est encore long!

gars d'herault a écrit:
Je pense au contraire que ce sujet intéresse bon nombre de sonneux... concourageur ou pas...
J'imagine seulement que peu de gens souaitent se "mouiller"... Prendre partie dans un aussi petit monde peu vite tourner au vinaigre ??!!??

C'est ça que j'ai un peu de mal à comprendre. Il ne s'agit de pas de "se mouiller" de prendre parti ou je ne sais quoi, mais simplement de s'exprimer ou de discuter....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.skimuseum.fr
Caroline

avatar

Féminin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 260
Age : 37
Localisation : Haut Jura
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Déc 2009, 23:37

Décidément, ce sujet ne suscite que l'indifférence générale...



scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.skimuseum.fr
Fouquet's 37

avatar

Masculin
Vierge Chien
Nombre de messages : 282
Age : 70
Localisation : TOURAINE
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Jeu 10 Déc 2009, 00:09

Je vais donc vous livrer un point de vue en qualité de représentant de notre équipage adhérent de la FITF.
- Les principes de fonctionnement détaillés dans le programme électoral et depuis dans le "Point du Jour" semblent être une bonne base, et comme Arca, le silence sur ce site ne signifie pas indifférence, voir septicisme mais une relative confiance dans la mise en oeuvre de ce programme.
-Concernant la régionalisation et l'assiette de celle ci sur les régions administratives actuelles, tenant compte du renforcement politique de celles ci dans les futures lois de réformes collectivités, je pense (en tant qu'élu de collectivités) que c'est bien et que la FITF sera mieux identifiée.
-Concernant le démarrage de cette régionalisation et la préparation d'élections; en région Centre nous sommes invités (les 6 départements) demain jeudi 10 décembre à ROMORANTIN à 20.30.
L'idée de la réunion d'info préalable est bonne.Le choix de la date dans la semaine et l'horaire ne me semble pas très pertinent.Mais là, je comprends que notre délégué régional qui réside dans le 28 (au Nord), soit contraint de composer.

Donc pour l'instant "wait and see" mais pensez à adhérer et cotiser car comme avec d'autres Fédérations, les Elus locaux demandent:"combien de divisions (armées) représentez vous... ?"
Revenir en haut Aller en bas
bilou58



Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 250
Age : 65
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Lun 04 Jan 2010, 20:03

Absent du forum depuis quelque temps, je me permets d'intervenir à mon tour pour confirmer ce qui me semble être une attente légitime et curieuse de la part de la majorité des sonneurs.

Mais je désire aussi faire part de mon expérience personnelle comme dirigeant d'association ou de structures similaires. Même dans des structures plus petites, beaucoup d'adhérents et bien souvent la très grande majorité, se comportent plus comme des clients que comme des membres actifs. A certains moments, les 'clients' se réveilleront puis ils se rendormiront bien vite en attendant de voir si ce qu'on leur 'vend' répond bien à leurs attentes. Et les vrais membres actifs (et pas uniquement la direction d el'association) auront souvent l'impression d'avoir affaire à un paquet de veaux.

Ne désespérons pas, ce manque de réaction de la part de la majorité est normal puisqu'il s'agit de cette fameuse majorité silencieuse.

Si j'ai bien compris, un des principaux buts de la part de la nouvelle direction de la FITF est de réveiller (un peu, beaucoup, totalement?) cette majorité là. On ne peut que souhaiter qu'elle réussisse.
Revenir en haut Aller en bas
GRAINE18
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Dim 02 Jan 2011, 00:46

Je me permet de relancer ce sujet qui n'avait pas déclencher beaucoup de réactions sur le moment.

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt tout ce qui avait été écrit à l'époque et volontairement je n'ai pas réagi m'étant déjà exprimé de façon peu flatteuse envers la FIFT (bien qu'adhérent à titre individuel et du groupe ) sur un autre post.

J'avais exprimé le souhait que la nouvelle équipe dirigeante descende de son piédestal et se rapproche de la base, adhérente ou non à la FITF dont (en imageant un peu) pendant les 2 dernières années de mandat de l'ancien président le "cri de guerre" était ramenez nous des cotisations !!!.

La nouvelle équipe qui , soit dit en passant ( et ce ci n'engage que moi) n'avait pas beaucoup d'opposition en face , a été élue sans problème avec un programme certes alléchant de nature à faire revenir les récalcitrants à de meilleurs sentiments :

- mise en place de nouvelles structures : régionale, départementale,

- mise en place de commissions dont le rôle (sur le papier) était aussi de nature à faire tendre l'oreille et adhérer

- maintien et amélioration des sélections régionales ( mais mesure qui ne concerne que les sonneurs intéressés par les concours !)

En résumé une grande délocalisation permettant "d'accrocher" le plus grand nombre possible de sonneurs donc.... excellente initiative .

A ce jour qu'en est-il ?

- On nous annonce une forte augmentation du nombre d'adhérents pour l'année 2010 : Ok tout nouveau tout beau donc logique !

- Où en est la création et le fonctionnement des associations régionales et départementales ? dans l'immédiat l'adhérent X n'en sait rien ......

- La feuille de route des délégués départementaux et de leurs adjoints leur a été remise
en mars 2009, tout au moins pour la région centre, à ce jour bien que notre groupe soit adhérent à la FITF depuis sa création ( septembre 98) aucune nouvelle des instances ...

- Les commissions qui ,désormais, n'ont semble-t-il plus à faire enteriner les mesures prises par le conseil d'administration et ont de ce fait les coudées franches pour "imposer" leurs mesures semblent travailler sans concertation entre elles ( Cf compte rendu de la réunion des délélégués départementaux région centre de mars 2010) d'où quelques couacs....!

Où est le changement ?

- apparement pas de contact pour convertir les réfractaires à l'adhésion FITF et surtout les conserver

- Mesure "attractive" envers les fervents des concours au niveau du montant des cotisation mais quel est le pourcentage de sonneurs concernés par rapport aux "porteurs de trompes", adhérents potentiels ?

- Augmentation non négligeable pour les non concurents et les groupes : les cotisations passent de 42 à 45€ à titre individeul et de 16 à 45€ pour les groupes

A mon humble avis nous avons là tous les ingrédients pour rendre cette majorité silencieuse (dont une partie attend tout de même un geste dans sa direction) encore plus silencieuse et éloignée de la FITF.

J'entend déjà la réplique de certains qui me rétorqueront que l'on ne peut pas tout faire en même temps , j'en conviens parfaitement, étant bien placé pour connaitre le problème .

Mais QUI attend le résutat de la mise en place de cette nouvelle équipe et des mesures prises : est-ce cette équipe elle même où est-ce la masse des sonneurs que l'on laisse encore une fois dans le flou sans la moindre information ? ...sauf pour les nouveaux tarifs et le paiement des cotisations !!!

Autres questions :
- à vouloir trop fédérer : fédération internationale , Fédération régionale , fédération départementale on dilue les responsabilités et on augmente les frais de fonctionnement aussi ne risque -t-on pas tout simplement d'affaiblir et à plus long terme de faire "imploser" la FITF .

Très sincèrement j'espère me tromper .......

_________________
Graine18
Revenir en haut Aller en bas
GRAINE18
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Dim 06 Fév 2011, 18:20

Décidement Caroline avait raison, ce sujet ne passionne pas les foules .

Voici donc une nouvelle fois MON point de vue .

Lorsque je suis intervenu en début d'année , je n'avais pas encore pris connaissance du contenu de la revue annuelle . Maintenant c'est chose faite !

QUOI DE NOUVEAU ?

Je suis tenté de dire RIEN par rapport à ce que j'ai écrit précédement.

On note au niveau

- des commissions qu'elles sont en place, qu'elles ont commencé de faire ou qu'elle vont faire ce qui était prévu

- des fédérations régionales que les associations sont constituées

- des fédérations départementales que le travail est commencé mais qu'il reste beaucoup à faire

- que l'équipe dirigeante est très satisfaite de l'organisation des concours etc...etc...

Mais encore une fois QUOI en faveur du sonneur adhérent non atteint du virus de la "championnite " même bénigne , qui dans son coin oeuvre "à son niveau" pour la trompe de chasse en ne comptant pas son temps ni le reste mais n'en constitue pas moins un rouage essentiel pour le "bien être" de la trompe.
(Et celà même si, comme l'a affirmé un ex délégué regional lors de la réunion de mars 2010 des délégués régionaux et départementaux de la région , on peut faire preuve de bonne volonté mais ne pas être pour autant un bon pédaguogue....!) .

J'aimairai entendre préciser qui seront les adhérents des fédérations départementales entre autre puisque ce sont elles les plus proches de la base ? les actions menées pour faire adhérer , le montant des éventuelles ( siffle ) cotisations ...en un mot tout ce qui intéresse le sonneur "de base"...

Malheureusement rien , toujours rien dans le département ...on en est même à se demander s'ils sont toujours en poste ( autrement que pour leurs propres intérêts ! ) .

J'ose espérer que les autres départements sont mieux lotis , car je pense toujours qu'après une année euphorique au niveau des adhésions, la FITF va au devant de grandes désillusions ( surtout quand une des premières mesures est le vote d'une augmentation sustantielle des cotisations ).

Amis sonneurs , adhérents FITF ou non faites part de vos sentiments , de vos observations sur ce sujet , vous avez la trompe dans la peau ? lol! alors ne restez pas silencieux exprimez-vous !!!!


_________________
Graine18


Dernière édition par GRAINE18 le Lun 07 Fév 2011, 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Lun 07 Fév 2011, 15:13

J'ai lu avec attention tes propos, GRAINE 18... Sur le fond, je suis complètement d'accord avec toi!
Et je remarque que si tout évolue, rien ne semble changer!

Maintenant, je conçois qu'il faille du temps pour faire évoluer les mentalités même au sein de notre "grande muette".

Pour ma part, je n'ai rien à réclamer n'étant plus adhérent à ce jour... Mais je comptais bien sur quelques éléments novateurs pour m'inciter à me réengager!

A suivre donc!



_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
GRAINE18
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Lun 07 Fév 2011, 15:44

Le Vittorio a écrit:
J'ai lu avec attention tes propos, GRAINE 18... Sur le fond, je suis complètement d'accord avec toi!
Et je remarque que si tout évolue, rien ne semble changer!

Maintenant, je conçois qu'il faille du temps pour faire évoluer les mentalités même au sein de notre "grande muette".

Pour ma part, je n'ai rien à réclamer n'étant plus adhérent à ce jour... Mais je comptais bien sur quelques éléments novateurs pour m'inciter à me réengager!

A suivre donc!



Oui, tout à fait d'accord LE VITTORIO il faut du temps pour faire évoluer les mentalités , mais je crois que comme dans une meute il y a la tête süre d'elle , rapide .....et le reste qui suit et fait "du poids" mais à vouloir faire trop de sélection en tête on accroit la vitesse certes celà permet de ne plus perdre de temps en relevés de défauts "chronophages" mais la "queue "....?, à force d'être distancée elle finie pas se lasser , se désintéresser et part chasser seule dans son coin et se disperse ....

N'est-ce pas ce que l'on perçoit actuellement...? Et cette queue n'est-ce pas elle qui compte le plus d'éléments ( cotisants potentiels....!), que fait -on pour la "tirer" en tête ?

Je ne crois pas que ce soit par l'augmentation des cotisations , le flou artistique dans lequel baignent ces éléments là que l'on va rameuter , ni même conserver....

Ce n'est que mon humble avis !!! (pourtant partager par un grand nombre d'indécis)

_________________
Graine18


Dernière édition par GRAINE18 le Dim 13 Jan 2013, 01:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
damien17-86

avatar

Masculin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 195
Age : 33
Localisation : Charente-Maritime Poitou
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mar 08 Fév 2011, 17:14

Bonjour, pour reprendre la metaphore de graine 18, la nouvelle équipe s'est fixé des objectifs et une ligne de conduite tout comme la meute se fixe celui de prendre son animal. Avez vous déjà vu un animal se faire prendre par la "queue" de chiens?
Oui si la tête fait fausse route et que l'animal revient sur ses pas.
Mais en qui avez vous le plus confiance?
dans 99% des cas c'est la tête qui a raison et qui prends l'animal.
Ayons confiance en nos responsables et ne restons pas dans l'immobilisme
Je pense qu'il est un peu tôt pour apprécier de l'efficacité de la nouvelle politique menée par cette équipe.
Vous pouvez faire part de vos remarque sur le nouveau forum de la fitf.

a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
bilou58



Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 250
Age : 65
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mar 08 Fév 2011, 19:11

A mon tour, je vous fais part de quelques réflexions concernant le fonctionnement de la FITF.

Voilà un an et demi que les changements à la tête de la FITF sont intervenus et quels sont les changements principaux que j'ai constatés de façon évidente ou presque.

Réorganisation des commissions.

Au niveau des concours, pour ceux qui s'approchent du jury, on peut voir les progrès de l'informatisation de la saisie des notes. Ce qui permet d'avoir plus rapidement les résultats.

Nouveaux délégués régionaux et départementaux élus au printemps dernier avec une découpe plus adaptée à l'organisation administrative de la France.

Cela peut, avec raison, sembler encore faible. Les déclarations des uns ou des autres pouvaient nous faire penser que cela irait plus vite.

Mais c'est ignorer un certain nombre de vérités.

Ce sont tous des bénévoles qui, de plus, sont parfois éloignés les uns des autres et exerçant une activité professionnelle pour la quasi totalité d'entre eux. Les choses ne vont donc pas aussi facilement que dans des structures plus grosses où certains sont permanents et salariés de leur association.

D'autre part, j'ai constaté dans cette association comme dans d'autres que si certains veulent avancer, on ne sait pas toujours où d'ailleurs ou pas toujours dans les mêmes directions mais toujours vite, d'autres ne veulent aller nulle part. Alors changer n'est pas si simple.

Enfin, il semble que certains délégués n'aient pas toujours mesuré ce que la nouvelle organisation régionale allait exiger d'eux et qu'ils aient sous-estimé le temps que ça leur prendrait, là encore des bénévoles exerçant une activité professionnelle. D'où des retards dans la constitution des associations départementales par exemple et une certaine inertie pour les reste. Sans association départementale, les délégués ont très peu de moyens pour agir. Pour commencer, ils n'ont pas d'argent. D'autre part, une association ne se monte pas seul, il faut du monde pour participer.

Et c'est là où je veux en venir. Participer ce n'est pas uniquement payer une cotisation et attendre que cela vienne. Participer c'est aussi agir. Et à la FITF comme partout ailleurs il faut bien reconnaitre qu s'il y a des membres actifs, il y a aussi beaucoup de consommateurs, c'est à dire des sonneurs qui attendent qu'on leur organise de beaux concours ou de belles fêtes ou de bons stages, qui bien souvent sont muets et dont on ne sait pas ce qu'ils attendent vraiment de l'association.

Il ne faut pas nécessairement être champion de trompe ou avoir 20 ans de pratique pour participer à l'organisation d'un stage, d'un concert ou d'un concours ou faire part de bonnes idées.

Alors pour tous ceux qui disent que fait la FITF pour moi, je leur réponds volontiers et vous que faites vous pour la FITF à part payer votre cotisation.

Je précise que je ne suis pas délégué, ni régional ni départemental , que je ne fais partie d'aucune commission, que je ne suis pas administrateur ni membre du bureau. Ma seule responsabilité est d'animer les messes de Saint-Hubert des festivals et quand je fais appel à des volontaires pour m'aider, il y a très peu de réponses positives, on les compte sur les doigts d'une seule main et ce sont toujours les mêmes. Et il y a quelques années quand j'ai proposé, devant ces difficultés et devant le petit nombre de sonneurs venant à la messe, (Chateauroux 2007) si c'était utile de la conserver, j'ai eu une réponse massive de oui. Que faut-il en conclure?? Et je ne m'adressais qu'à ceux qui étaient présents, je n'ai jamais demandé à personne de faire le déplacement exprès.

Ceci vous aidera à comprendre ma réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Tacot
Conseiller technique
Conseiller technique


Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 588
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mar 08 Fév 2011, 19:23

Merci, bilou58, pour ces quelques précisions ma foi très judicieuses.
Je n'ai pas osé jusqu'ici intervenir dans ce débat d'"idées", étant membre de commissions de la FITF, mon avis aurait sans nul doute été teinté de trop de subjectivité.
Il fallait remettre les choses à leur place et vous l'avez admirablement bien fait.
Grâces vous en soient rendues.
Avec toute ma reconnaissance.
Tacot.
Revenir en haut Aller en bas
nono41

avatar

Masculin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 341
Age : 57
Localisation : 41 crouy sur cosson
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mar 08 Fév 2011, 20:08

Bonsoir a tous.
Ayant moi meme fait parti d'une association je peux dire que le raisonement de bilou58 n'est pas faux dutout on voit souvent le travail qui est fait mais jamais ceux qui l'on fait et bien souvent ce qui reste a faire surtout quand il faut demonter ou juste ranger c'est comme le disais si bien bilou58 on voit toujours les memes et ca c'est vraiment domage car a force bien souvent on baisse les bras car en plus c'est souvent les personnes qui ne mette jamais la main a la pate qui sont les premiers a critiquer .
Voila je voulais juste expliquer a ma facon ce que je ressent.
Je vous souhaite a tous une tres bonne soiree a vous et votre famille.
nono41
Revenir en haut Aller en bas
GRAINE18
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 00:47

merci à Damien 17-86, Bilou58 , Tacot et Nono 41 d'avoir bien voulu exposer leur point de vue.

Pour ma part il n'est pas question de faire le "procès" de la FITF, quand j'ai eu à m'en plaindre ( 1 fois) je n'ai pas hésité à exposer mes griefs au DR et bien que ce soit contraire aux recommandations, afin d'être sûr de bien avoir été entendu, à échanger ( et j'ai bien dit échanger) directement avec la personne concernée qui n'était autre que l'ex Président DDM pour ne pas le citer .

En relançant ce sujet , je faisais tout simplement un constat à MON niveau en qualité de cotisant à titre personnel et au titre des 2 groupes que j'anime.

Après avoir tenu 10 ans le poste de trésorier dans une association(groupe de trompes) en avoir démissionné pour raisons familiale et professionnelle, puis avoir été à l'origine de la création d'une autre association , en être président depuis 11 ans et animateur musical depuis 4 ans croyez moi je sais ce que BENEVOLAT veut dire, qui plus est pour la trompe ,et ce que celà coûte financièrement et en temps....et en critiques éventuelles.

Je suis tenté de dire que je partage le point de vue de Bilou 58 qui n'est en fait pas si éloigné du mien sauf peut être lorsqu'il écrit:

Sans association départementale, les délégués ont très peu de moyens pour agir. Pour commencer, ils n'ont pas d'argent. D'autre part, une association ne se monte pas seul, il faut du monde pour participer.

Et c'est là où je veux en venir. Participer ce n'est pas uniquement payer une cotisation et attendre que cela vienne. Participer c'est aussi agir. Et à la FITF comme partout ailleurs il faut bien reconnaitre qu s'il y a des membres actifs, il y a aussi beaucoup de consommateurs, c'est à dire des sonneurs qui attendent qu'on leur organise de beaux concours ou de belles fêtes ou de bons stages, qui bien souvent sont muets et dont on ne sait pas ce qu'ils attendent vraiment de l'association



---Justement qui doit recruter des membres pour les associations départementales et qui seront ces membres : les groupes affiliés ( ou non ) des sonneurs indépendants affiliés (ou non ) c'est le grand silence !
Les délégués départementaux ont, entre autre, pour mission inscrite à leur cahier des charges de visiter les formations de leurs départements respectifs 1 FOIS /AN , ce serait pourtant là une occasion de prêcher la bonne parole ..
Pour notre groupe bien que la distance soit faible aucune visite depuis 5 ans !!!

-- Tous les sonneurs ( selon une formule employée par un membre de la FITF , je devrais plutot dire tous les porteurs de trompes car si on veut ratisser large....) sont-ils concernés par les beaux concours, les belles fêtes ou les beaux stages ( qui soit dit en passant ne sont pas tous à la portée de tous les portes monnaie!) ?

-- Qu'attendent les sonneurs de l'association :

Peut être faudrait-il le leur demander: à sa première élection le DR CENTRE avait lancé un sondage , qui avait le mérite d'exister , mais qui ne touchait que des cotisants ou ex cotisants...
J'ai lu que l'expérience avait été renouvelée récemment dans une autre région.
Mais pour être représentatif il conviendrait qu'il soit adressé à une majorité de porteur de trompes ( d'où recensement, mais qui collabore ...? Et là je vous rejoint:"laissons faire le voisin".... pour ma part sur le CHER et la NIEVRE , j'en ai "dénoncé" lol! plus d'une centaine ....)

Peut être aussi qu'on la fasse connaitre : combien sonnent individuellement pour leur plaisir mais qui ne demanderaient peut être qu'a connaitre. Mais parmis les affiliés combien "militent".

Si je prend mon cas (égoîstement) : j'anime deux groupes avec quelques résultats( bsc , etc...) avec une méthode personnelle adoptée après consultation et utilisation d'ouvrages récents ( dont 2 cahiers que TACOT doit bien connaitre...), j'aimerai pouvoir bénéficier de conseils de moniteurs avisés qui viendraient assister à une répétitions et me faire part de leurs remarques et suggestions .. je sais on va me dire c'est prévu ......mais quand et sous quelles conditions ?

Messieurs je suis ravi d'avoir provoqué vos réactions , il n'en reste pas moins vrai qu'elles émanent de personnes qui, à des degrés divers certes , oeuvrent au sein de la FITF aussi je suis déçu que cette majorité silencieuse vous donne raison lol! ....en restant silencieuse !!!

Membres du forum qui êtes sonneurs affiliés ou non à la FITF appartenant à des groupes ou complètement indépendants EXPRIMEZ VOUS .

corne1 corne1 AMIS SONNEURS A VOS CLAVIERS

_________________
Graine18
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 01:49

pas sonneur (donc pas affilié à la FITF), juste fervent amateur
quand on a été pratiquant d'autres activités et sports, votre débat est intéressant à lire pour le parallèle que l'on peut en faire

pour etre "visibles", une fédération (ou organisation) nationale est nécessaire

pour avoir accès aux championnats, concours, évènements, rassemblements, les pratiquants doivent y adhérer

les "dirigeants" doivent etre:
- anciens (ou encore) pratiquants, amoureux et fanas de la chose en question
- bénévoles et désintéressés
- avoir une activité différente par ailleurs (pas de permanents à temps plein)
- élus et non désignés ou imposés
(il faut bien sur des administratifs employés et rémunérés pour le fonctionnement)

je n'ai jamais eu à "cotiser", n'ai jamais détenu ma "carte"; les clubs et associations s'en occupaient, très heureux que nous soyions participants

cool sunny
Revenir en haut Aller en bas
Tacot
Conseiller technique
Conseiller technique


Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 588
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 03:48

GRAINE a écrit:" j'aimerai pouvoir bénéficier de conseils de moniteurs avisés qui viendraient assister à une répétitions et me faire part de leurs remarques et suggestions "...

Mon cher Graine, il m'arrive de temps à autre de passer quelques jours en Sologne et plus précisément à Sainte-Montaine, près d'Aubigny s/ Nère.
Je ne sais si je suis "un moniteur avisé" mais je possède une petite, très petite, expérience de la trompe de groupe et du monitorat.
Si cela vous agrée, on pourrait peut-être profiter d'un de mes passages dans votre belle région pour faire quelques notes ensemble. C'est toujours intéressant d'entendre le son d'une autre "cloche". Je suis curieux de profiter de votre expérience et vous offre modestement la mienne.
Qu'en pensez-vous?
Bien amicalement.
Tacot.
Revenir en haut Aller en bas
GRAINE18
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 11:36

Mon cher TACOT, je viens de prendre connaissance de votre proposition non sans avoir noté votre Wink relatif à votre

"petite, très petite, expérience de la trompe de groupe et du monitorat" (n'est-ce pas... lol! )

Très touché par cet honneur , je me ferai un plaisir de vous présenter mes collègues des T.G.B. et "d'officier" en votre présence , non pas pour vous faire profiter de MON expérience (elle est bien trop faible..) mais surtout pour bénéficier de la vôtre et de vos précieux conseils .

Nous pourrons effectivement "égrainer" quelques notes ensemble puis vous faire partager un moment de convivialité d'après répétition.

Voilà une bonne idée, merci à vous TACOT

A bientôt


_________________
Graine18
Revenir en haut Aller en bas
canard~venerie
Conseiller technique "Jeunes"
Conseiller technique
avatar

Féminin
Bélier Chien
Nombre de messages : 360
Age : 22
Localisation : Cher
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 12:07

Tout à fait d'accord, mais faut choisir un jour où l'on est à peu près tous là, donc une semaine où JR sera là lol!
mais cela n'est pas une mauvaise idée, je suis partante
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 13:22

Et bien voilà le genre de débat de fond qui doit être tenu!!!

Le coeur du problème est dans le manque de communication, d'échange de points de vue!
Vous faites ici, exactement ce qu'il faut pour avancer!

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
bilou58



Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 250
Age : 65
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   Mer 09 Fév 2011, 17:46

Je suis globalement d'accord avec ce que Graine18 m'a répondu;

Ce qui fera maintenant que la FITF progressera, ce sera qu'elle aille vers les sonneurs au quotidien. Un premier pas a été franchi avec les élections de délégués.

Il faut maintenant que ceux-ci soient présents sur le terrain auprès des groupes et c'est ce que je sous entendais en disant que certains délégués n'avaient peut-être pas bien anticipé ce qu'on attendait d'eux.

Mais ce que je voulais dire aussi c'est qu'il faudra sans doute les aider à certains moments précis et que cela commence par leur dire ce que nous désirons, ne serait-ce que les voir plus souvent par exemple.

Et je reprends la conclusion de Graine 18:"A vos claviers!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réflexions sur la trompe, les sonneurs et leur fédération
» Une belle trompe, c'est quoi?
» la tenue des sonneurs
» Trompe Couturier - Pélisson ?
» Quelle trompe choisir ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: