Trompe de chasse - chevaux - vénerie - chasse
 
AccueilPORTAILFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE SOLFEGE DE LA TROMPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
arca



Masculin
Nombre de messages : 1291
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 10:16

On lit souvent des messages interrogatifs à propos du solfège.
Mais on connaît tous de grands sonneurs qui ne fréquentent ni blanches ni noires; et à qui la seule évocation du mot "partition" donne de l'urticaire.

Aujourd'hui le niveau général des sonneurs est élevé; et le sujet a été évoqué dans plusieurs fils (le plus récent: "dans quelle catégorie êtes-vous").
Il y a des stages (peu) où le solfège propre à la trompe est enseigné.
Ces "classes" de solfège ont-elles du succès?

Puisque la trompe devient de plus en plus, un instrument à part entière ne pourrait-on pas exiger un minimum de connaissances en solfège (à partir de la 3C, par exemple) ?
Pouvoir déchiffrer une partition permet de corriger des erreurs commises par le seul bouche à oreille.

Donc, un petit examen succinct, en cours de route, pour pouvoir accéder au nirvana de l'élite.
Qu'en pensez-vous ?

(13h40: j'ai corrigé en supprimant le mot "solfège" pour le remplacer par "solfège propre à la trompe", ce qui me paraît suffisant, faute d'être nécessaire.)


Dernière édition par arca le Jeu 27 Aoû 2009, 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 11:12

Ggggrrrr Ca commence à me gratter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 11:33

On remarque qu'un grand nombre de sonneurs ne connaissent pas le solfège et ce n'est pas pour autant qu'ils sonnent mal!!!

Alors une question : Est-ce nécessaire de connaitre le solfège ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 11:48

Fleurdesaule a écrit:
Alors une question : Est-ce nécessaire de connaitre le solfège ?

Non et on l'a déjà prouvé. Pour la trompe ou le clairon c'est pareil. Possibilité de sonner à l'oreille.

Mais comme le soulignes arca, si vous l'entendez avec une faute, vous la sonnerez avec cette faute ensuite...

Perso, pas motivé à apprendre le solfège.
Revenir en haut Aller en bas
redbull



Masculin
Balance Rat
Nombre de messages : 165
Age : 32
Localisation : Saint Savin (86)
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 12:11

Moi non plus !!! le solfège il s'est arrêté quand je me suis fait viré du cours de musique en 3eme !! rouge Et je suis pas prêt de mi remettre mais je n'envisage pas non plus de devenir un très très grand sonneur !!

Après, pour ceux qui ne connaissent pas le solfège, il est vrai qu'il est nécessaire d'apprendre avec des gens qui sonnent juste pour ne pas reproduire certaines erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 12:15

redbull a écrit:


Après, pour ceux qui ne connaissent pas le solfège, il est vrai qu'il est nécessaire d'apprendre avec des gens qui sonnent juste pour ne pas reproduire certaines erreurs.

d'où l'importance de sonné dans un groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 12:30

teddy a écrit:
redbull a écrit:


Après, pour ceux qui ne connaissent pas le solfège, il est vrai qu'il est nécessaire d'apprendre avec des gens qui sonnent juste pour ne pas reproduire certaines erreurs.

d'où l'importance de sonné dans un groupe.

Pas forcément...
Revenir en haut Aller en bas
arca



Masculin
Nombre de messages : 1291
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 13:01

massue
OK, ok !
On oublie !!

J'avais évoqué un petit truc sympa pour montrer qu'on sait un peu dododider sur une partoche fastoche à partir de la 3C.
On peut monter jusqu'à....

La 2C , peut-être ??
Embarassed

(Ca laisserait à Nicolas quelques mois de répit et au bon Arca quelques lustres....)
Revenir en haut Aller en bas
jaudru



Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 90
Age : 43
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 14:02

Je pense que si l'on sonne une fanfare strictement sur les bases de la partition et nottement de la mesure,on enléve tout le charme de l'interpretation !!!!!
Sur certaines fanfares comme la sortie de l'eau ou l'adieux des piqueux certain coupent la première phrase....
il me semble qu'elle ne sont pas ecrite comme cela,mais c'est pourtant magique lorsque c'est bien interprété....
Nous avons dans notre ecole un accordéoniste qui peu sonner en lisant la partition !!!!!!
il corrige nos fautes mais a du mal a apprendre les fanfares par coeur,peu etre trop habitué a se servir de se support.
Revenir en haut Aller en bas
Poussin de Vénerie
P. I. V.
P. I. V.


Féminin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 575
Age : 21
Localisation : CENTRE
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 14:06

Je pense que le solfège n'est pas obligatoirement nécessaire. Au moins pour un sonneur en solo. Il faut cependant, comme certains l'ont déjà dit, être sur qu'il n'y ait pas de fautes dans le support d'apprentissage.

Par contre, je pense que la solfège est une aide pour les groupes. Puisqu'il faut être sûr de sonner la même chose.
Et c'est aussi plus facile de mettre des secondes justes et des troisièmes qui le sont tout autant.

Enfin je vois ça comme ça.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
arca



Masculin
Nombre de messages : 1291
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 14:35

Poussin de V, si ton groupe se présente à un concours en sonnant une de tes compositions il faudra remettre la partition aux membres du jury qui sont sensés connaître le solfège.
(pas au niveau d'un chef d'orchestre, mais suffisamment pour pouvoir déchiffrer).
Revenir en haut Aller en bas
Caroline



Féminin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 260
Age : 37
Localisation : Haut Jura
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 14:37

Et bien moi je suis d'accord avec arca!
Et voici mes arguments, au risque de passer pour un ayatollah...

Certes, on peut sonner à l'oreille et devenir champion de France (mais c'est quand même dommage d'être obligé à ce niveau de se faire chanter la fanfare imposée pour le championnat car elle n'a jamais été enregistrée et on ne sait pas déchiffrer une partition.....)

Il faut savoir que le solfège nécessaire à la trompe est vraiment basique. Quelques heures d'apprentissage suffisent pour savoir lire une partition. Je trouve dommage de se priver de ça, et très souvent "par principe", sous prétexte que le solfège, c'est ch**** , que la pratique de la trompe doit rester "instinctive", que la connaissance du solfège "gâche" l'interprétation.... etc. etc...

Au contraire, connaître le solfège et savoir lire une partition permet de s'approprier la fanfare, de se faire sa propre interprétation sans se contenter d'imiter l'interprétation des autres.
Bien sûr, cela permet de contrôler l'exactitude musicale de ce qu'on sonne.
Je trouve dommage d'entendre lors du concours international, et ce à tous niveaux, des fautes de musique sur des fanfares classiques (Animaux en Compagnie, dernière phrase, dernière note de la 3e mesure, c'est un DO pas un RE... ) alors qu'il suffit de vérifier sur une partition.... (et personnellement, c'est justement ça qui me donne des poussées d'urticaire!!)
Enfin, ça permet aussi d'élargir son répertoire et d'apprendre de nouvelles fanfares qui ne sont pas forcément sur les disques!

Tout ça pour dire que même en solo, le solfège est nécessaire. Je ne m'étendrai pas sur le fait qu'on ne peut pas s'en passer dès lors qu'on sonne à plusieurs (c'est à dire à partir du duo...) tellement c'est évident.

Dernière chose, pour répondre à jaudru, c'est justement lorsque l'on suit la partition que l'on coupe la 1e phrase de l'adieu des piqueux!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.skimuseum.fr
arca



Masculin
Nombre de messages : 1291
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 14:51

Caroline a écrit:
au risque de passer pour un ayatollah...

Peu de chances pour l'instant, chère Caroline.
Le jour où une femme sera Ayatollah, et qu'elle sera, en plus, sonneure, veneure, et j'en passe,...
le monde ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Gary Timbrell



Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 459
Age : 59
Localisation : L'Irlande
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 18:04

C’est probable dans un sondage les gens qui connaissent le solfège voteraient avec Arca et les gens qui apprennent à l’oreille serait contre sa proposition. Moi, je suis en accord avec lui et j'aime partager mes partitions.
Revenir en haut Aller en bas
Le Vittorio
Administrateur
Administrateur


Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 4409
Age : 57
Localisation : Nord 41...
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 21:45

Je suis d'accord avec tout le monde!!!! clown Facile hein?... tongue

A mon avis, sans l'exiger il peut être bon de connaître quelques bases de solfège... Ne serait ce que pour pouvoir lire l'emplacement des temps forts, des tayauts, etc...
C'est surtout vrai:
- quand on sonne en groupe (là, il est indispensable qu'un des sonneurs connaisse le solfège)
- quand on a tendance a faire des fautes...

J'ai trouvée l'argumentation de Caroline très pertinente!!

_________________
Le Vittorio
...Passionné avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leforumdelavant.net
Fouquet's 37



Masculin
Vierge Chien
Nombre de messages : 282
Age : 70
Localisation : TOURAINE
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Jeu 27 Aoû 2009, 23:54

Arca et Caroline font quasiment le tour de la question et des réponses, avec les "mots pour le dire" ... niac

Oui la connaissance du Solfège est un facteur de progrès dans la pratique de la trompe. heureux
Oui des connaissances de bases du solfège de la trompe, s'avèrent un outil indispensable au travail de groupe. dgt

Quant à devenir champions (en solo ou avec un groupe) sans la moindre notion de solfège, Essayez et bon courage, :aurev: aux prétendants putatifs !!!
Revenir en haut Aller en bas
jaudru



Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 90
Age : 43
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Ven 28 Aoû 2009, 14:26

je m'incline devant le post de caroline....
tout est dit....
je ne suis par contre l'apprentisage mais je me demande a quel moment cela est le mieux????
faut il attendre d'etre un bon sonneur ou commencer par cela pour en devenir un ?.....
Il ni a pas de cours en stage,dumoins je n'en n'ai pas vu....
c'est dommage car j'aurai pris l'option....
un jeune sonneur préféra sonner que rester assis à apprendre des leçons !!!!!
cela risque d'en degouter plus d'un si l'on commence par le solfege avant la gamme.....
il certainement un moyen de faire cet apprentisage de manière ludique.
Nous n'en avons pas dans notre ecole et c'est fort dommage,mais je crois que c'est pour le phénoméne inverse,
ce sont les plus anciens qui n'ont pas envie de retourner à l'école....
à mediter Wink
Revenir en haut Aller en bas
gars d'herault



Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 221
Age : 32
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Ven 28 Aoû 2009, 20:46

Ecouter le dernier album du Débuché de Paris m'a fait prendre conscience de l'importance du solfège en groupe... que de belles harmonisations !!!
La justesse des accords de ce groupe m'impressionne, à m'en donner la chair de poule...

Gars d'H, reprend du plaisir à apprendre de nouvelles compos ...
Revenir en haut Aller en bas
luc78



Masculin
Lion Coq
Nombre de messages : 85
Age : 47
Localisation : Longnes (78)
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Dim 30 Aoû 2009, 22:12

Je pense que la base du solfège ne peux pas faire de mal.
J'ai fais trois mois de solfège au tout début de mon apprentissage de la trompe (lecture de notes, rythme et écoute musicale), et je dois dire que c'est bénéfique pour moi car en complément de l'écoute des fanfares sonnées, je peux déchiffrer les partitions et donc apprendre plus rapidement (qu'en on est seul à sonner, c'est pas un mal). Luc78 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
GRAINE18
Modérateur
Modérateur


Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 921
Age : 69
Localisation : cher
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: le solfege de la trompe   Dim 30 Aoû 2009, 23:38

Jai lu avec intérêt tout ce qui a été écrit sur le forum a ce sujet et je rejoint les "militants " du pour le solfège.Pour ma part, j'ai commencé à sonner sans connaitre le solfège avec tous les inconvénients de ce "manque ".. quand je m'en suis rendu compte je m'y suis vite mis :il existe d'excellente méthode et on peut l'apprendre seul comme je l'ai fait....J'ajouterai que faire de la musique , y compris à la trompe sans connaitre un minimum de solfège , c'est à peu près l'équivalent de vouloir lire sans connaitre l'alphabet, certes certains me diront qu'ils ont appris à, lire par la " méthode globale" mais on en connait les " ravages". A quel moment faire du solfège ? je dirai avant de commencer à sonner ou tout au moins au début, solfège et pratique de l'instrument dans ce cas précis se révèlent complémentaires et là je prendrai un nouveau cliché : avez-vous déjà vu un maçon construire une maison en commençant par le toit , sans avoir fait les fondations puis élever les murs .....????
Revenir en haut Aller en bas
bilou58



Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 250
Age : 65
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Mer 09 Sep 2009, 22:11

Sonner sans connaitre le solfège est possible effectivement. De nombreux exemples le montrent. Et ceci est vrai pour beaucoup d'instruments dits traditionnels.

Mais tous ceux qui utilisent le solfège sont unanimes: c'est plus facile avec le solfège.

Ceci n'est pas une injonction formelle à apprendre le solfège, juste une mise au point!
Revenir en haut Aller en bas
DUGOGAB



Masculin
Bélier Cochon
Nombre de messages : 38
Age : 69
Localisation : 34810
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: solfege et la trompe   Jeu 24 Sep 2009, 20:43

bonsoir, si le solfège ou l' écriture musicale ne sert a rien
comment pourrait on véhiculer et SONNER l' oeuvre du compositeur
cela peut être une forme de respect ?
les grands chefs d 'orchestre ont une PARTITION et LEUR interprétation
a bientôt pour échanger vos idées dugogab
Revenir en haut Aller en bas
jean-loup
P. I. V.
P. I. V.


Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 746
Age : 66
Localisation : le Brionnais -charollais
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Sam 07 Nov 2009, 11:55

le solfége minimum, est une évidence ,ne serait- ce que ;quand on confond les fanfares ,expl :le daguet et la loges de raboué et bien d'autres encore.avec le solfége pas de place au doute .
Revenir en haut Aller en bas
dom



Verseau Rat
Nombre de messages : 259
Age : 68
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: solfège   Ven 01 Jan 2010, 17:25

Permettez moi de vous signaler "la trompe transmission orale" que vous pouvez lire dans "la trompe en général".
Non, ce n'est pas parce que vous saurez solfier une partition de trompe que vous sonnerez mieux comme par enchantement!
C'est au niveau de l'apprentissage de l'instrument, de la transmission des contenus (musiques diverses), de la direction des groupes, du respect des compositeurs, du respect des styles (selon les époques)... que la connaissance de la musique sera indispensable.
Pour lire une partition de trompe de chasse (même une partition de groupe ), il ne faut pas connaitre beaucoup de notions de solfège.
Je vais citer mon exemple :en 1975, je sonnais depuis 4 ans sans connaitre le moindre rudiment de solfège. J'entre alors comme seconde et troisième trompe dans un groupe dont le Directeur me donne dès la 1ère répétition la partition de "A Sainte Roseline"dont il était le compositeur; à moi de me débrouiller pour connaitre ma partie la semaine suivante!J'ai travaillé mon solfège de base avec acharnement pour réussir à déchiffrer la partition; j'ai alors compris quels avantages j'allais tirer de cette connaissance minimale.
Savoir lire une partition vous donnera un accès direct à la connaissance et vous donnera plus de liberté , d'autonomie.
Enfin, c'est parce que les sonneurs demanderont des cours de solfège que les organisateurs de stages y réfléchiront!
Revenir en haut Aller en bas
Velleda



Lion Cochon
Nombre de messages : 10
Age : 33
Localisation : trés haute Normandie
Date d'inscription : 24/05/2013

MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   Ven 31 Mai 2013, 22:26

bonsoir à tous,
Je déterre le sujet. Pour le moment, j'ai appris la trompe en première et tout à l'oreille. Pour un an de trompe, je m'en sort pas trop mal (s'il ne me manquait ces maudits tayauts se serait presque parfait).
Dans le groupe, en principe on essaie que tous apprennent les fanfares en première et seconde comme ça, même en groupe réduit, on a toujours les deux.
J'ai donc essayé de commencer à écouter le CD d'H. Heinrich, mais il y'a toujours la première (même si elle est au second plan) qui perturbe et c'est pas super facile de se concentrer sur la seconde (et j'ai presque envie de dire, surtout quand on connait bien la première).
Du coup, j'essaie autre chose, en lisant les partitions ... en ayant lâché le solfège (mais m'y suis je accroché ???) il y'a 15 ans.
Ben c'est pas facile !!! lol!
Du coup j'essaie déjà d'éplucher les partitions de premières (et là c'est marrant comment toutes les fautes ressortent bien dites donc !! rouge les doublement de notes où il devrait pas y'en avoir, les notes zappées ...) tout en essayant de déchiffrer avec les méthodes trouvées sur internet.
Avec ça déjà, je devrais pouvoir arriver à associer mes exercices de gammes avec une partition.
En lisant plusieurs partitions j'ai déjà pu voir que la gamme de seconde n'est pas la même que la gamme de première (mais déjà, avant de faire de la gamme seconde, je crois qu'il faut que j'arrive à associer une note sur mes lignes et un son sortie de la trompe en première).
Autre curiosité, mais ... c'est moi où il y'a des notes que je ne trouve pas dans les partitions de première (ré grave, fa grave, la et si ) ?

Merci d'avance aux chefs d'orchestre et autres Champolion des partitions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SOLFEGE DE LA TROMPE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SOLFEGE DE LA TROMPE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE SOLFEGE DE LA TROMPE
» Trompe Couturier - Pélisson ?
» Quelle trompe choisir ??
» Trompe ou cor?...
» trompe milliens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'A.V.A.N.T. :: LA TROMPE :: La trompe en général-
Sauter vers: